Grosjean ouvre le compteur de points de Lotus

Il y a douze mois, Romain Grosjean, souffrant avec un châssis difficile en début de saison, comptait pourtant 26 points après cinq courses, ce qui marquait pour autant déjà un contracte important avec le total acquis par son équipier Räikkönen

Il y a douze mois, Romain Grosjean, souffrant avec un châssis difficile en début de saison, comptait pourtant 26 points après cinq courses, ce qui marquait pour autant déjà un contracte important avec le total acquis par son équipier Räikkönen.

Cette année, il a fallu attendre ce Grand Prix d'Espagne pour que le Franco-Suisse n'ouvre son compteur de points, ainsi que celui de son équipe, avec la huitième place. Et encore, ce n'était pas gagné d'avance, notamment au moment de contenir les Ferrari derrière lui.

"Oui, ce n'était pas la course la plus facile de ma carrière, mais nous avons marqué des points. Nous avons eu des problèmes pendant la course, mais c'était bien de pouvoir nous battre avec les Ferrari", se félicite Grosjean.

Les progrès sont manifestes depuis Melbourne, et cette huitième place après une cinquième en qualifications le démontrent.

"Je pense que les gars vont boire une bonne bière ce soir, ils ont vraiment travaillé dur. Oui, le début de saison a été plus difficile que dans tous mes cauchemars, mais finalement, nous sommes de retour. Nous travaillons dur ensemble et nous allons continuer à travailler pour réussir".

Maintenant, l'objectif est de confirmer à Monaco, un circuit sur lequel Romain Grosjean attend encore de briller après deux courses terminées sur des accrochages en 2012 et 2013.

"Je vais essayer de continuer comme ça à Monaco; c'est un circuit que j'aime, j'espère vraiment que nous aurons de la réussite en qualifications et que la course sera bonne".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Romain Grosjean
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités