Grosjean revient au package aéro de Melbourne !

partages
commentaires
Grosjean revient au package aéro de Melbourne !
Par :
11 juil. 2019 à 15:49

Le pilote Haas utilisera ce week-end une ancienne spécification du package aéro, avec l'espoir de mettre le doigt sur ce qui ne colle pas depuis plusieurs Grands Prix.

Haas F1 n'a pas inscrit le moindre point lors des trois derniers Grands Prix, et occupe une neuvième place au championnat constructeurs qui est trop éloignée de ses ambitions de début de saison. Alors que tout avait bien débuté à Melbourne, l'écurie américaine subit revers sur revers et peine à tirer la quintessence de sa VF-19. À tel point que Romain Grosjean a proposé une solution radicale pour ce week-end à Silverstone, acceptée par son équipe. Le Français utilisera le package aéro des quatre premiers Grands Prix de la saison, avec lequel il affirme se sentir plus à l'aise, et offrira ainsi l'opportunité d'une comparaison directe avec l'actuel package, que conservera Kevin Magnussen. Grosjean admet qu'il s'agit d'une "décision difficile" mais l'assume et explique le raisonnement qu'il y a derrière. 

Lire aussi:

"Lorsque nous avons introduit l'évolution à Barcelone, je n'étais pas totalement convaincu", précise-t-il. "Mais les données laissaient entendre qu'elle était bonne, donc nous l'avons conservée. Depuis quelques courses, je me sentais vraiment mieux avec le package initial, alors je voulais y revenir. En termes de performance, les deux derniers Grands Prix ont démontré que nous devions comprendre davantage ce qui se passe. En début d'année, nous étions très bons en qualifications, puis le rythme de course n'était pas aussi bon. Je crois que nous avons compris ce qui s'était passé en Chine ainsi qu'à Bahreïn, et ce que nous aurions pu mieux faire. C'était positif. Je crois que notre rythme là-bas avait plus de potentiel, ce qui n'était pas le cas récemment. Je pense vraiment avoir extrait le plus possible lors des trois dernières courses, et Kevin avait la main en qualifications mais en course c'était complètement l'inverse, je l'ai presque mis à un tour à deux reprises, mais ça fait 16e."

"Günther [Steiner] a pris la parole après la course en Autriche et il a dit : 'Nous devons essayer quelque chose, si nous continuons comme ça, c'est pareil !'. J'ai dit que mes sensations n'étaient pas bonnes avec ce package, que je me sentais mieux avec l'autre, et j'ai demandé si l'on pouvait revenir en arrière et voir ce que ça donnait. C'est évidemment une décision difficile, notamment pour tous les ingénieurs impliqués dans le développement, mais d'un autre côté, il y a peut-être des choses que nous ne mesurons pas et que moi je ressens, pas les capteurs. C'est vraiment pour cela que l'on revient en arrière ici, pour voir si nous avons plus d'options pour régler la voiture avec ce package afin d'être plus rapide en course."

Ce choix de package est d'autant plus risqué qu'il n'y aura pas de retour en arrière possible vendredi soir, à l'issue des essais libres. "Les changements sont trop importants, ça implique le moulage du châssis, donc nous devons faire avec tout le week-end", prévient Grosjean. "Au moins, nous avons deux voitures avec deux packages différents, il y aura autant d'informations que possible avec les capteurs, puis ce sera une question de rythme pur, et nous verrons. Comme je l'ai dit, je ne me suis jamais senti vraiment à l'aise avec le nouveau package, et je n'avais pas ce problème avec l'ancien. Alors s'il y a une corrélation dans le fait que nous ne puissions pas aller aussi vite que nous le voulons, c'est ce que nous recherchons."

Article suivant
Rich Energy dénonce Storey et réaffirme son engagement avec Haas

Article précédent

Rich Energy dénonce Storey et réaffirme son engagement avec Haas

Article suivant

Vettel : Ferrari a retrouvé de la "clarté" dans son développement

Vettel : Ferrari a retrouvé de la "clarté" dans son développement
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Grande-Bretagne
Lieu Silverstone
Pilotes Romain Grosjean Boutique
Équipes Haas F1 Team
Auteur Basile Davoine
Soyez le premier à recevoir toute l'actu