Grosjean se montre patient et garde espoir à Budapest

La journée a été longue et frustrante pour Romain Grosjean

La journée a été longue et frustrante pour Romain Grosjean. Après une matinée consacrée au travail aérodynamique, le Franco-Suisse a dû prendre son mal en patience pendant la deuxième séance d’essais libres sur le Hungaroring. Lunettes de soleil vissées sur la tête, il a attendu avec le moins d’agacement possible que sa E22 soit en état de reprendre la piste.

« Romain a eu un problème avec le système hydraulique sur sa voiture, ce qui a limité son roulage », confirme Alan Permane, directeur des opérations piste. « C’était une journée productive et il y a encore du potentiel dans la voiture. Nous avons collecté des données utiles pour aller plus haut dans la feuille de temps demain. »

Des données surtout récoltées par Pastor Maldonado, qui a pu boucler une quarantaine de tours en EL2. Quant à Grosjean, il reste serein et espère décrocher une position intéressante sur la grille de départ, point crucial pour ce Grand Prix de Hongrie.

« Comme toujours, nous avons une certaine quantité de travail devant nous avant les qualifications demain, où nous pousserons dans tous les domaines, car la position sur la grille est très importante ici », insiste-t-il.

« La voiture semble assez raisonnable ici, même si nous avons perdu une grosse partie de la séance de l’après-midi en raison d’un problème avec le système de refroidissement. C’est un circuit que j’aime donc c’est évidemment frustrant de perdre du temps de piste, car c’est ce dont on a besoin pour améliorer la voiture. »

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Pastor Maldonado , Romain Grosjean
Type d'article Actualités