Grosjean s'invite dans un top 10 auquel il ne croyait pas

Le pilote Haas a décroché la huitième place d'une séance de qualifications au cours de laquelle il ne s'attendait pas à être présent en Q3.

Grosjean s'invite dans un top 10 auquel il ne croyait pas
Romain Grosjean, Haas VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17

Romain Grosjean ne s'était aventuré à livrer aucun pronostic avant le début de la séance de qualifications. Dans un week-end jusque-là difficile, le pilote Haas a d'abord dû penser que l'exercice du tour rapide serait particulièrement compliqué ce samedi, dans les rues de la Principauté.

C'est ce qu'a semblé confirmer la première partie des qualifications, lors de laquelle il n'a assuré son passage en Q2 qu'au prix d'un ultime effort récompensé sous le drapeau à damier. Auparavant, le Français avait commis deux incartades le contraignant à passer par les exigus échappatoires du Rocher. "Ça n’a pas été une séance facile. On a souffert en Q1. J’étais pourtant à fond mais ça ne voulait pas", confirme sans hésiter le principal intéressé.

Puis tout s'est débloqué. Au volant d'une Haas qui conserve visiblement une part de son caractère imprévisible, Grosjean a trouvé la clé, franchissant l'écueil de la Q2 pour gagner le droit de se battre parmi les dix premiers en lice pour la pole position. Son ultime tour, l'ancien pilote Lotus n'en est pas particulièrement satisfait, d'autant qu'il lui coûte la septième place qu'il pensait détenir au détriment de Sergio Pérez, mais le bilan de la séance reste bien plus positif que ce qui était attendu dans les rangs de l'équipe américaine.

"En Q3 j’ai souffert sur l’utilisation des gommes donc c’était un peu moins bon", regrette-t-il. "C’est extrêmement serré. On est là où on ne devrait pas forcément être, donc ce n’est pas une mauvaise chose. On a beaucoup de mal avec les pneus. Je suis content d’avoir surmonté ça pour la qualif."

En s'élançant depuis le huitième rang dimanche, Grosjean sait qu'il a une chance d'avoir fait le plus dur du travail. Certes, il croisera peut-être la route d'un Lewis Hamilton éliminé dès la Q2 et qui devra remonter, mais la difficulté pour doubler à Monaco, qui plus est cette année, pourrait l'aider à aller chercher un excellent résultat.

"Ce sera compliqué pour doubler, c’est certain", rappelle-t-il. "Même avec un avantage de deux secondes au tour, ce sera compliqué de passer. Maintenant, il faudra faire attention à tout, aux Safety Car, à tous les obstacles. Il faudra rester concentré."

partages
commentaires
Ricciardo déplore une "erreur stupide" de Red Bull

Article précédent

Ricciardo déplore une "erreur stupide" de Red Bull

Article suivant

Button : Sans mon absence, "je serais déçu du résultat !"

Button : Sans mon absence, "je serais déçu du résultat !"
Charger les commentaires