Grosjean : "Être sur le podium avec la Marseillaise..."

Romain Grosjean est prêt à attaquer sa quatrième saison consécutive en Formule 1, toujours à Enstone avec le Lotus F1 Team

Romain Grosjean est prêt à attaquer sa quatrième saison consécutive en Formule 1, toujours à Enstone avec le Lotus F1 Team. Après une année très difficile, tant sportivement que personnellement, le Franco-Suisse veut retrouver le top 10 de manière régulière et rappeler qu'il est un pilote capable de signer de gros résultats.

Lorsqu'il regarde derrière lui, notamment sa saison 2013, Grosjean est évidemment un peu nostalgique. Mais son envie de retrouver le goût du champagne et des podiums est plus forte que jamais.

"C'est difficile dans une carrière de choisir son plus beau moment où le moment qui vous rend le plus fier", confie-t-il. "C'est vrai que j'ai eu 9 podiums, ils étaient tous particuliers. Je me souviens de mener la course en 2013 au Japon après un super départ, je me souviens de la remontée au Grand Prix d'Inde où j'étais 17e sur la grille et j'ai fini 3e ; je me souviens du Grand Prix des Etats-Unis où j'ai fait 2e devant la Red Bull de Mark Webber et c'est vrai que c'était un exploit de le garder derrière… Quand je repense à mes 9 podiums, c'est neuf fois des étoiles dans les yeux et neuf fois de la fierté."

Ses chances d'accrocher une première victoire en F1 seront difficiles à réunir en 2015, mais le natif de Genève garde toujours cet objectif solidement ancré dans son esprit. Reste à savoir quel circuit pourra enfin lui offrir ce avec quoi il a flirté parfois, comme à Valence en 2012 ou à Suzuka en 2013.

"Je rêverais d'un Grand Prix de France, de courir devant mon public", avoue Grosjean. "Mais il n'y a pas d'importance [du lieu] pour remporter son premier Grand Prix et j'ai hâte d'être sur le podium avec la Marseillaise. Le plus tôt sera le mieux !"

Marqué par l'histoire de son sport, qu'il a découvert tout petit devant son téléviseur, le pilote Lotus est également un admirateur des belles mécaniques. Et si l'occasion lui était donnée de prendre le volant de la F1 de ses rêves, laquelle choisirait-il ?

"Ce serait probablement une voiture des années 90, lorsque j'ai commencé à regarder la Formule 1 avec la bagarre entre Prost et Senna ; ces voitures étaient vraiment belles", explique-t-il. "J'aime la Williams de 1997, mais je crois qu'il y a des voitures magnifiques dans l'histoire et c'est aussi le cas des voitures de 2005, qui étaient très rapides."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Romain Grosjean
Équipes Williams , Lotus F1
Type d'article Actualités