Grosjean veut de la régularité dans la saison 2017 de Haas

partages
commentaires
Grosjean veut de la régularité dans la saison 2017 de Haas
Par : Basile Davoine
23 mars 2017 à 04:44

C'est avec le souvenir d'une très belle sixième place décrochée l'an dernier pour les débuts en F1 de Haas que Romain Grosjean est arrivé à Melbourne.

Des membres de l'équipe Haas F1, dont Romain Grosjean et Kevin Magnussen, sortent de la voie des stands pour le track walk
Romain Grosjean, Haas F1 Team sur son vélo dans le paddock
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Kevin Magnussen, Haas F1 Team, Romain Grosjean, Haas F1 Team Haas lors de la reconnaissance de la piste
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team
Romain Grosjean, Haas F1 Team
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17

Romain Grosjean compte sur l'expérience désormais bien plus importante de son équipe à l'aube de cette saison 2017, après des essais hivernaux qui se sont avérés globalement positif. Ce que l'ancien pilote Lotus espère, c'est une courbe de progression très nette au fil de l'année, alors que l'écurie américaine avait eu du mal en deuxième partie de saison 2016.

"Cette année, nous voulons rester au top si nous y commençons, et si nous n'y sommes pas, nous voulons y accéder", résume Grosjean. "L'année dernière, nous avions très bien débuté puis nous avions eu un peu de mal durant la deuxième partie de l'année, car nous étions énormément concentrés sur 2017."

"Nous venons ici en espérant le meilleur, et nous faisons de notre mieux. Si ça commence aussi bien que l'année dernière, tant mieux, et si ce n'est pas le cas, nous allons travailler plus fort pour revenir, car le règlement sera le même pour les trois prochaines années."

Un an de bagage précieux

Comme Grosjean l'a déjà souligné plusieurs fois en marge des essais de Barcelone, l'évolution interne à l'équipe a été significative tout au long des douze derniers mois, lui permettant d'être mieux armée pour affronter sa deuxième saison dans la catégorie reine.

"Ça change tout", confirme-t-il quant à l'année d'expérience dont dispose maintenant la structure. "C'est une grosse différence pour l'équipe, la manière dont nous préparons la voiture, dont nous regardons les données, dont nous sommes plus sûrs de nous. Ça ne veut pas dire que nous allons faire mieux, mais nous pouvons davantage comprendre et réagir aux problèmes pour trouver une solution."

"Nous avons davantage de monde dans l'équipe, plus d'ingénieurs, plus d'expérience. J'espère que ce sera plus facile pour régler la voiture, mais si ce n'est pas le cas, nous avons plus de ressources pour travailler dur, avec des gens vraiment intelligents qui ont rejoint l'équipe pendant l'hiver, et nous avons vraiment fondé beaucoup d'espoir là-dessus."

"De la régularité, ce serait très bien. Idéalement, on veut terminer la saison très fort, car en 2018, ce sera la même chose qu'en 2017, donc il faudra être de plus en plus fort. Nous voulons toujours gagner des courses, c'est pour cela que nous courons, parfois ce n'est pas possible mais si nous pouvons être bien placés, ce sera très bien."

Incertitude sur les freins 

Si les essais hivernaux ont permis d'accumuler un kilométrage conséquent, Grosjean n'a toutefois pas résolu le mal qui l'affectait déjà beaucoup l'an passé. La VF-17 a beau répondre à une toute nouvelle réglementation, les problèmes de freins n'ont pas disparu pour autant, et des solutions sont à l'étude pour permettre au Français de se sentir plus à l'aise au volant.

"Il n'y a pas de changement ce week-end", précise Grosjean, puisque Haas ne devrait pas tester le matériel de Carbone Industrie avant Bahreïn. "Nous essayons de faire de notre mieux pour trouver des solutions qui me donnent de meilleures sensations, une meilleure régularité. Brembo travaille dur. J'espère que ce ne sera pas trop un problème et que nous allons pouvoir trouver des choses qui rendent ça meilleur."

Prochain article Formule 1
Vettel : "Pour le moment, nous ne savons rien"

Previous article

Vettel : "Pour le moment, nous ne savons rien"

Next article

Wehrlein apte à participer au GP d'Australie

Wehrlein apte à participer au GP d'Australie

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Lieu Melbourne Grand Prix Circuit
Pilotes Romain Grosjean
Équipes Haas F1 Team
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités