Le Groupe Stratégique se retrouve pour discuter des règles 2021

partages
commentaires
Le Groupe Stratégique se retrouve pour discuter des règles 2021
Par :
Co-auteur: Guillaume Navarro
4 juil. 2018 à 08:42

Les équipes F1 se retrouvent ce mercredi dans le cadre d'une réunion visant à ratifier avec Liberty Media les détails des grandes règles entrant en action à compter de 2021.

Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09, Max Verstappen, Red Bull Racing RB14, Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H, Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18, Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14, Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14, Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Esteban Ocon, Force India VJM11, Lance Stroll, Williams FW41, Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18, Sergio Perez, Force India VJM11, Charles Leclerc, Sauber C37
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18 abandonne sur casse moteur

Il s'agit de la première réunion de toutes les équipes du plateau depuis leur rencontre à Monaco, cette fois dans un cadre plus formel. Un vote et des prises de décisions sont attendus au terme de la journée.

Au menu de la rencontre, également, des sujets chauds plus immédiats que les règles 2021, comme l'homologation de l'évolution des règles aérodynamiques 2019, de concert avec les directeurs techniques.

"Il s'agit d'une nouvelle phase importante dans la mise en place de ce que nous voulons faire dans le futur", a expliqué Ross Brawn à Motorsport.com.

Moteurs, budgets, relations entre équipes

Les équipes attendent aussi de ce meeting une ratification des règles sur l'unité de puissance 2021, ainsi qu'un renforcement des termes commerciaux (limitation de budget), une définition des limites possibles de la collaboration technique et d'achat/vente de pièces entre équipes, et plus globalement, du spectre des relations autorisées entre celles-ci.

"Nous attendons beaucoup [de cette réunion]", avoue Cyril Abiteboul à Motorsport.com. "Nous sommes toujours en phase de croissance et avons besoin d'assembler notre équipe non seulement selon les règles du moment, mais aussi selon celles de demain. Par exemple, il y a eu un précédent clair créé par Haas, et dans une certaine mesure Sauber, autour de Ferrari, qui crée une opportunité."

"Ce n'est pas que nous souhaitons créer une bataille autour de cela, mais il nous faut comprendre si c'est la manière d'avancer en F1. Dans ce cas, nous devons prendre cela en compte au moment de développer nos propres plans. Ce genre de question est donc important, tout comme le sujet des règles moteur. Je suis certain que nous allons discuter de budgets plafonnés, de règles de châssis avec des pièces standardisées, et des relations entre les équipes ; de ce qui peut être et ne peut pas être fait. Tout ceci est crucial."

La redistribution des revenus, mais pas que...

"Nous avons eu une autre rencontre à Monaco, où la plupart de ce qui a été présenté était un projet en cours", ajoute Claire Williams pour Motorsport.com. Pour la dirigeante de l'équipe, actuelle lanterne rouge du championnat, la principale question n'est pourtant pas celle des liquidités.

"C'est un gros chantier que la FOM essaie d'assembler. J'espère que certaines informations en ressortiront pour savoir où nous en sommes. Je pense que nous savons à peu près où nous en sommes concernant la redistribution des revenus liés aux performances. Les règlements de chaque équipe sont toujours sujets à négociation et débat, et nous ne sommes pas forcément impliqués là-dedans : ce sont plus les équipes du haut de la grille. Le plus important pour nous à l'instant T concerne les nouvelles règles moteur, et les ramifications potentielles si cela prenait une tournure positive pour les constructeurs. C'est important pour nous."

Article suivant
Horner s'inquiète d'un règlement trop peu changé en 2021

Article précédent

Horner s'inquiète d'un règlement trop peu changé en 2021

Article suivant

Éric Boullier démissionne et quitte McLaren !

Éric Boullier démissionne et quitte McLaren !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Adam Cooper
Soyez le premier à recevoir toute l'actu