Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Guide circuit - Tout savoir sur le Circuit Paul Ricard

partages
commentaires
Par :
19 juin 2019 à 08:10

La Formule 1 retrouve l'Europe ce week-end pour le Grand Prix de France. Voici toutes les données clés, stratégiques et techniques pour devenir incollable sur le Circuit Paul Riciard, situé au Castellet.

Lire aussi :

Chiffres clés
Nombre de tours 53
Longueur du circuit 5,842 km
Nombre de virages 15 (9 à droite, 6 à gauche)
Ligne droite la plus longue 1100 m
Zones DRS 2
Distance de course  309,690 km
Vitesse moyenne 222 km/h
Plus grande force g 3,5 (au virage 11 pendant 2")
Changements de vitesses par tour 54
Vitesse de pointe approximative 343 km/h
Pleine charge 70% du tour
Record de la pole position 1'30"029 (Lewis Hamilton en 2018)
Record du tour en course 1'34"225 (Valtteri Bottas en 2004)
Stratégie
Probabilité de Safety Car 13%
Nombre de dépassements en 2018 48
Longueur de la voie des stands 426 m
Durée estimée d'un arrêt au stand Inconnue (nouvelle entrée des stands en 2019)
Victoires depuis la pole position 9/15

Zoom sur... 

Le double droite du Beausset

Même si la ligne droite du Mistral coupée en deux le rend moins difficile, le virage le plus célèbre de la piste est Signes (virage 10). Mais cette courbe se prend à pleine vitesse et ne présente finalement pas de difficulté majeure. En revanche, elle donne directement sur une portion de piste particulièrement périlleuse : le double droite du Beausset (virage 11). S'abordant en légère descente, cet enchaînement débute à plus de 320 km/h avant le freinage pour tomber autour de 170 km/h au second point de corde, la vitesse la plus basse atteinte dans cette portion. La décélération est donc importante mais la vitesse reste énorme et la moindre erreur peut se payer très cher, comme l'a démontrée la sortie de piste de Marcus Ericsson en essais libres l'an passé.

Le Paul Ricard vu par...

Nico Hülkenberg : "Nous arrivons au Castellet après deux courses disputées à Monaco et à Montréal, des tracés non permanents où les murs sont proches et la marge d’erreur infime. En France, les risques sont beaucoup plus faibles étant donné la largeur de la piste. Cela peut sembler aseptisé en comparaison, mais la course avait été plutôt excitante l’an dernier... Cela compense ! Les virages longs et techniques constituent un véritable défi, tout comme les nombreuses opportunités de dépassement. Nous chercherons à tirer profit de chacune d’entre elles !"

Les horaires (heure française)​

Vendredi 21 juin Essais Libres 1 11h00-12h30
  Essais Libres 2 15h00-16h30
Samedi 22 juin Essais Libres 3 12h00-13h00
  Qualifications 15h00
Dimanche 23 juin GP de France 15h10

Les 10 derniers vainqueurs

Robert Kubica, BMW Sauber F1.08
2018 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes
1990 France Alain Prost Ferrari
1989 France Alain Prost McLaren
1988 France Alain Prost McLaren
1987 United Kingdom Nigel Mansell Williams
1986 United Kingdom Nigel Mansell Williams
1985 Brazil Nelson Piquet Brabham
1983 France Alain Prost Renault
1982 France René Arnoux Renault
1980 Australia Alan Jones Williams

Article suivant
Pirelli : Revenir aux pneus 2018 n'aiderait pas les équipes

Article précédent

Pirelli : Revenir aux pneus 2018 n'aiderait pas les équipes

Article suivant

Honda introduit la 3e version de son moteur au GP de France

Honda introduit la 3e version de son moteur au GP de France
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de France
Lieu Circuit Paul Ricard
Auteur Fabien Gaillard