Guide F1 2018
Dossier

Guide F1 2018

Guide F1 2018 - L'année des podiums pour Renault ?

partages
commentaires
Guide F1 2018 - L'année des podiums pour Renault ?
Par : Benjamin Vinel
18 mars 2018 à 08:00

Renault attaque sa troisième campagne en Formule 1 depuis son retour en tant que constructeur à part entière, avec ambition mais aussi réalisme.

Lorsque Renault a racheté une écurie Lotus fort mal en point financièrement à l'aube de la saison 2016, les objectifs à long terme étaient clairs : les podiums dès 2018 et le titre en 2020.

Après une année de transition, le Losange a franchi un cap au niveau des performances l'an passé, en particulier en deuxième moitié de saison, avec des arrivées régulières dans le top 6. Cette saison, l'objectif sera de passer la vitesse supérieure.

En cette période de stabilité réglementaire, Renault ne va certes pas pouvoir menacer les top teams, mais a toutes les cartes en main pour poursuivre sa progression. À Enstone, la restructuration se poursuit ; en deux ans, le nombre d'employés est passé de 475 à 620, avec l'objectif de dépasser à terme les 700 personnes. Les infrastructures, quant à elles, ont été développées dans tous les domaines, tandis que les méthodes de travail ont été peaufinées.

Côté management, la stabilité est de mise avec les mêmes dirigeants depuis le retour de Renault en tant que constructeur : Cyril Abiteboul demeure directeur général, tandis que Nick Chester (directeur technique châssis) et Rémi Taffin (directeur technique moteur) poursuivent leur étroite collaboration, avec Bob Bell (directeur de la technologie) en chef d'orchestre. Un management qui envisage déjà des pénalités tactiques pour 2018, afin de bénéficier de la pleine puissance du moteur et peut-être ainsi combler le faible écart avec les groupes propulseurs Mercedes et Ferrari.

Pour la première fois depuis son retour, Renault va aborder une saison avec un duo de pilotes qui est entièrement le fruit de ses décisions, après avoir dû composer avec Jolyon Palmer pendant près de deux ans. Duo de pilotes très solide en Nico Hülkenberg et Carlos Sainz qui, cependant, sont également en quête du premier podium de leur carrière.

L'attente commence à s'avérer quelque peu embarrassante pour le talentueux Hülkenberg, désormais détenteur du peu enviable record du nombre de Grands Prix sans podiums. Sainz, quant à lui, n'a jamais vraiment eu les moyens d'en signer un chez Toro Rosso, mais pourrait avoir le matériel nécessaire cette saison, d'autant qu'il a eu quatre courses pour faire connaissance avec son écurie en fin d'année dernière.

Nico Hulkenberg, Carlos Sainz Jr., Renault F1 Team

Ils seront épaulés par le pilote de réserve Jack Aitken et le pilote de développement Artem Markelov, respectivement vice-Champion GP3 et vice-Champion F2 en titre, tous deux éligibles à la Super Licence grâce à leurs résultats en formules de promotion. Renault ne manquera donc pas d'alternatives en cas de pépin pour un titulaire.

En ce qui concerne le potentiel de la R.S.18, il serait évidemment présomptueux de tirer des conclusions des essais hivernaux, mais d'un point de vue purement factuel, le meilleur chrono de Renault est à 0"308 de celui de McLaren et à 0"045 de celui de Red Bull. Dans l'ensemble, ces tests se sont raisonnablement bien passés, un sixième jour remarquable avec 190 tours parcourus venant contrebalancer la dernière journée, marquée par un problème de boîte de vitesses qui a fait perdre à l'écurie la majeure partie de son programme du vendredi.

Toujours est-il qu'en acceptant de fournir ses unités de puissance à McLaren, Renault était conscient de faire entrer un deuxième loup dans la bergerie. Peut-être la comparaison face aux deux écuries clientes sera-t-elle encore douloureuse cette année, mais le Losange a bien l'impression de rattraper son retard et même de prendre l'avantage à moyen terme.

Dans cette optique, il faudra maintenir le rythme de développement récemment aperçu. La saison dernière, c'est un fond plat introduit à Silverstone qui avait hissé la R.S.17 à la quatrième place de la hiérarchie pour le reste de la saison en matière de performance pure ; les ingénieurs d'Enstone sont donc capables de réduire l'écart, bien que la légalité de l'échappement de la nouvelle monoplace soit remise en question.

Conclusion

Renault atteindra-t-il l'objectif fixé il y a plus de deux ans, à savoir le podium ? C'est difficile à dire. À la régulière, le top 3 devrait demeurer hors de portée des R.S.18, mais lors d'une course folle, tout est possible. La structure d'Enstone devrait poursuivre sa progression, mais la concurrence s'annonce féroce en milieu de tableau. Toujours est-il que Toto Wolff lui-même l'a annoncé : "Pour moi, c'est Renault qui va faire le plus grand pas en avant."

Points forts Points faibles
 Restructuration efficace  Pas de top driver ?
 Duo de pilotes solide  L'ombre de Red Bull et McLaren
 Ambitions réalistes  
Diapo
Liste

Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS18, avec des capteurs aérodynamiques

Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS18, avec des capteurs aérodynamiques
1/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team RS18

Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team RS18
2/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS18, avec des capteurs aéro

Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS18, avec des capteurs aéro
3/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team RS18

Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team RS18
4/20

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS18

Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS18
5/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team RS18

Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team RS18
6/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team Team R.S.18

Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team Team R.S.18
7/20

Photo de: Glenn Dunbar / LAT Images

Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team RS18

Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team RS18
8/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS18

Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS18
9/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team RS18

Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team RS18
10/20

Photo de: Joe Portlock / LAT Images

Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS18

Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS18
11/20

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team RS18

Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team RS18
12/20

Photo de: Glenn Dunbar / LAT Images

Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS18

Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS18
13/20

Photo de: Mark Sutton

Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team RS18

Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team RS18
14/20

Photo de: Joe Portlock / LAT Images

Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS18

Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS18
15/20

Photo de: Glenn Dunbar / LAT Images

Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team RS18

Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team RS18
16/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS18

Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS18
17/20

Photo de: Joe Portlock / LAT Images

Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team RS18

Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team RS18
18/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS18

Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS18
19/20

Photo de: Glenn Dunbar / LAT Images

Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team RS18

Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team RS18
20/20

Photo de: Joe Portlock / LAT Images

Prochain article Formule 1
Débat F1 2018 - Quelle équipe à moteur Renault aura le dessus ?

Previous article

Débat F1 2018 - Quelle équipe à moteur Renault aura le dessus ?

Next article

Guide F1 2018 - Toro Rosso relève le défi Honda

Guide F1 2018 - Toro Rosso relève le défi Honda

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Nico Hülkenberg , Carlos Sainz Jr. Shop Now , Artem Markelov , Jack Aitken
Équipes Renault F1 Team
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Preview