Gutiérrez en difficulté avec ses pneus

Cette fois-ci, les deux Sauber ont franchi l'écueil de la Q1 à Suzuka

Cette fois-ci, les deux Sauber ont franchi l'écueil de la Q1 à Suzuka. Hélas, il ne fallait pas espérer davantage du côté de l'équipe suisse, qui monopolisait la huitième ligne à la fin de la deuxième séance.

Esteban Gutiérrez partira quinzième grâce à la pénalité de Jean-Eric Vergne mais il regrette surtout le manque d'efficacité de ses pneumatiques, qui n'étaient pas dans la bonne fenêtre de température.

"La Q1 semblait assez solide, donc positive. Je suis hélas tombé sur du trafic dans mon tour de chauffe en Q2, ce qui m'a quelque peu handicapé. La température des pneus n'était pas celle voulue, du coup c'était difficile d'en tirer le maximum".

Le Mexicain reste concentré sur la course qui pourrait lui sourire si le temps y met du sien "Selon la météo, nous pourrions avoir quelques opportunités pour demain, il va falloir se préparer en conséquence".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Esteban Gutiérrez , Jean-Éric Vergne
Équipes Sauber
Type d'article Actualités