Gutiérrez : Sauber est "bloqué" avec la C33

Les semaines passent et la situation de Sauber au classement du championnat est de plus en plus alarmante

Les semaines passent et la situation de Sauber au classement du championnat est de plus en plus alarmante. Toujours en quête de ses premiers points en 2014, l’écurie suisse pointe à une triste 10e place, derrière Marussia qui avait réalisé un gros coup avec Jules Bianchi à Monaco.

Alors que se profile la mi-saison, il est désormais acté que la C33 est une monoplace qui aura bien du mal à progresser dans la hiérarchie. Mais à Hinwil, on ne peut pas se permettre de baisser les bras. Pour Esteban Gutiérrez, les symptômes sont clairs, mais les remèdes manquent.

« Je pense que l’explication est assez simple : nous n’avons pas suffisamment d’appui sur la voiture, et du côté du moteur nous ne pouvons pas changer les choses en raison de la réglementation qui nous interdit de développer le moteur », constate le Mexicain.

Gutiérrez donne surtout le sentiment d’évoluer au sein d’une équipe perdue. Monisha Kaltenborn avait souligné la nécessité de progresser dans absolument tous les domaines, mais la direction à prendre n’est pas actée.

« Au niveau de la voiture, nous sommes une équipe qui n’a pas le budget des grandes équipes pour tout changer. Nous prenons des risques pour le moment. Nous explorons la voiture, avec des approches différentes, car pour le moment nous sommes bloqués. Cela n’apporte pas la meilleure régularité, mais nous devons continuer à chercher. »

En 2013, Sauber avait vécu une première partie de saison difficile avant de connaitre un retour en forme tenant presque du miracle lors de la deuxième moitié de l’année. Mais le scénario ne se reproduira probablement pas et Gutiérrez rappelle à quel point les données sont différentes.

« Les pneus avaient changé en milieu de saison et nous avions trouvé quelque chose d’assez inhabituel, cette année ce n’est pas le cas. Nous devons rester confiants en nos capacités et comprendre que nous ne pouvons pas rester les bras croisés et espérer que les choses changent. Pour le moment, je dois dire que ça ne pourrait pas être pire. »

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Esteban Gutiérrez , Jules Bianchi
Équipes Sauber
Type d'article Actualités