Gutiérrez – Sauber était "le mauvais endroit, au mauvais moment"

Le pilote d’essais et de réserve de la Scuderia Ferrari, Esteban Gutiérrez, a décrit sa période en Formule 1 durant deux saisons chez Sauber comme “la plus difficile de [sa] carrière.”

Le Mexicain de 23 ans, promu depuis le GP2 en 2012, a passé deux saisons en GP dans l’écurie suisse et n’a marqué des points qu’en une seule et unique occasion – au Grand Prix du Japon 2013.

Quand on arrive en F1, on doit faire la preuve de son talent,” a expliqué Gutiérrez. “Mais ça n’a pas été facile de faire face à toutes les choses qui se produisent autour du sport, de l’équipe. C’était un défi pour moi que la transition se passe en douceur.”

La première année, en tant que débutant, j’ai été parfois en mesure d’être compétitif et ça se passait bien en interne. La seconde année, avec les changements de règlement et tout ça, a été très frustrante. La voiture était tout simplement nulle part.”

Une saison blanche en 2014

L’année 2014 a été la première dans l’histoire de Sauber où l’équipe n’a pas marqué de point, ni Gutiérrez ni son équipier Adrian Sutil n’atteignant le top 10 de toute la saison.

Il y avait beaucoup de gens de Ferrari dans l’équipe, ils voyaient l’ampleur mon travail dans cette situation et ça m’a donné l’opportunité de venir ici [chez Ferrari]. À bien des niveaux, pour le monde extérieur, ça paraissait très mauvais – et ça l’était – mais de l’intérieur, beaucoup de choses positives se passaient. Malheureusement, je n’ai pas été en mesure de progresser – j’étais probablement au mauvais endroit, au mauvais moment.”

Équipier de deux Champions du Monde

Gutiérrez a parlé en termes élogieux du duo de pilotes actuel de Ferrari, disant que Sebastian Vettel et Kimi Raikkonen “avaient des caractères différents mais étaient tous les deux très bons.”

L’un est très concis, il donne le feedback de façon détaillée. Ça prend plus de temps, car il explique tout de manière très précise. L’autre est plus calme, mais quand il s’exprime, il va directement à l’essentiel.”

En termes de qualités, ils sont tous deux très compétitifs mais travaillent très bien ensemble. Et je leur suis très reconnaissant car tous deux sont toujours très ouverts avec moi, très gentils.”

La rumeur Haas

Souvent lié à un possible volant dans la nouvelle équipe Haas F1 motorisée par Ferrari en 2016, le Mexicain s’est montré ambigu dans ses commentaires à ce sujet.

Avec mon expérience chez Sauber, je connais la progression du groupe propulseur Ferrari, comment il a évolué du début jusqu’à aujourd’hui,” a-t-il fait remarquer. “Il y a des options, mais j’ai une vision – d’où la décision qui a été prise de ne pas poursuivre avec Sauber. Je me tiens à cette vision et je parie dessus.”

Interview : Oleg Karpov

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Esteban Gutiérrez
Équipes Sauber , Ferrari
Type d'article Actualités
Tags ferrari, gutierrez, haas, raikkonen, vettel