Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
40 jours

Haas et Alfa Romeo ont reçu l'évolution moteur Ferrari

partages
commentaires
Haas et Alfa Romeo ont reçu l'évolution moteur Ferrari
Par :
30 août 2019 à 11:42

Les deux écuries clientes de Ferrari disposent de l'évolution moteur pour le Grand Prix de Belgique, tandis que l'équipe d'usine patientera jusqu'à Monza.

Alors que les premiers essais libres du Grand Prix de Belgique ont eu lieu ce vendredi matin, confirmation a été faite de l'utilisation ce week-end de l'évolution du moteur Ferrari chez les écuries clientes. Kevin Magnussen et Romain Grosjean chez Haas, ainsi qu'Antonio Giovinazzi chez Ferrari disposent ainsi de cette nouvelle spécification.

Les trois pilotes bénéficient d'un nouveau V6, d'un nouveau turbo et d'un nouvel MGU-H, sans toutefois risquer de pénalité puisque leur quota de pièces pour la saison entre encore dans les limites définies par la réglementation. En revanche, Kimi Räikkönen utilise toujours un ancien moteur, et s'il doit passer à la nouvelle version, il devra le faire moyennant une pénalité sur la grille de départ. 

Lire aussi :

Ferrari installera son évolution moteur sur les SF90 de Sebastian Vettel et Charles Leclerc à partir de la semaine prochaine, pour le Grand Prix d'Italie à Monza, sans que cela ne provoque de pénalité. Ces choix respectent le cycle habituel mis en place par la firme de Maranello avec son équipe d'usine et ses équipes clientes. 

À Spa-Francorchamps, tous les motoristes ont donc opté ce week-end pour le lancement d'une évolution, ce qui va provoquer plusieurs pénalités sur la grille de départ. Celles-ci seront à affiner en fonction des choix des uns et des autres, mais on sait d'ores et déjà que Nico Hülkenberg, Daniel Ricciardo (Renault) et Carlos Sainz (McLaren) reculeront d'au moins cinq places. Alexander Albon (Red Bull), Daniil Kvyat (Toro Rosso) et Lance Stroll (Racing Point) seront quant à eux renvoyés en fond de grille puisque l'intégralité de leur unité de puissance a été changée. 

Article suivant
Remplacé par Ocon, Hülkenberg salue la transparence de Renault

Article précédent

Remplacé par Ocon, Hülkenberg salue la transparence de Renault

Article suivant

La F1 pourrait tester des courses qualificatives dès 2020

La F1 pourrait tester des courses qualificatives dès 2020
Charger les commentaires