Haas continuera à utiliser la soufflerie Ferrari

Bien que la FIA ait mené une enquête quant à l'utilisation de la soufflerie de Ferrari par Haas pour vérifier que la Scuderia n'en tirait pas un avantage illégal, l'écurie américaine ne compte pas cesser d'en faire usage.

Comme l'a révélé Motorsport.com, la FIA a envoyé son coordinateur technique et sportif Marcin Budkowski à Maranello après le Grand Prix d'Espagne pour vérifier que la Scuderia n'était pas en infraction avec la réglementation de la FIA. Budkowski a confirmé que tout était en ordre et que Ferrari ne collectait pas la moindre information venant de son client.

Lire aussi : La FIA balaie ses doutes sur la soufflerie Ferrari

Haas n'est pas impliqué dans l'affaire

En visite dans le paddock F1 à Montréal, le directeur d'équipe Günther Steiner a affirmé que la situation ne représentait aucun problème pour son écurie.

"Nous n'étions pas vraiment impliqués là-dedans. Ils ont allés voir Ferrari, pas nous," déclare-t-il pour Motorsport.com. "Ce que nous faisons, c'est que nous développons notre voiture dans la soufflerie de Ferrari."

Ferrari ne nous a rien demandé. La FIA ne nous a rien demandé.

Günther Steiner

"Ce n'est rien de différent de McLaren qui loue sa soufflerie ou de Sauber qui, à un moment, la louait même à Ferrari. Parce que nous ne sommes pas dans le championnat, nous ne sommes l'enfant de personne."

"Ils ne sont pas venus nous voir, et la majeure partie de ce que je sais, je l'ai lu sur Internet. Nous n'étions pas activement impliqués. Ferrari ne nous a rien demandé. La FIA ne nous a rien demandé. Nous regardons, et tout va bien pour nous, de ce que je sais."

Un recrutement plus aisé en Europe

Bien que Haas dispose de sa propre soufflerie dernier cri, connue sous le nom de Windshear, l'équipe est convaincue qu'il est mieux d'utiliser les infrastructures de Maranello.

"Nous prévoyons de l'utiliser l'an prochain," explique Steiner. "Il est plus facile de recruter des gens expérimentés en Europe, et il y a toujours le pour et le contre pour tout."

"Le principal, avec Windshear, aurait été de mettre la soufflerie au niveau. Cela aurait pris trop de temps, donc le développement aurait commencé en retard," conclut-il.

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Canada
Circuit Circuit Gilles-Villeneuve
Équipes Haas F1 Team
Type d'article Actualités
Tags ferrari, soufflerie, steiner