Haas Formula attendra 2016

Autorisée à faire son entrée en Formule 1 dès la saison prochaine, l’écurie Haas Formula va jouer la carte de la sécurité pour se préparer de la meilleure des façons

Autorisée à faire son entrée en Formule 1 dès la saison prochaine, l’écurie Haas Formula va jouer la carte de la sécurité pour se préparer de la meilleure des façons. Comme pressenti, le projet américain ne verra réellement le jour qu’une saison plus tard, en 2016. Une possibilité qui figurait dans l’accord trouvé avec la FIA.

« Nous sommes déjà en juin, il reste seulement sept mois et les problèmes de timing commencent à devenir vraiment fous. Il semble que cela va prendre plus de temps pour accomplir ce que nous voulions », a reconnu Gene Haas auprès d’Autoweek.

L’Américain, porteur de ce projet totalement US, prévient néanmoins que rien n’est remis en cause. Il s’agit avant tout d’assurer une entrée en F1 réussie plutôt que de commettre des erreurs dans la précipitation.

Haas cherche notamment à former une équipe employant environ 200 personnes, et de nombreux noms sont prêts à rejoindre le projet. Mais les obstacles sont multiples.

« Nous avons une liste de noms, mais le problème est que la plupart du temps ils travaillent déjà pour quelqu’un, et ils ne peuvent pas casser leurs contrats avant trois ou six mois. Il y a de nombreux problèmes de contrats qui doivent être résolus avant que quelqu’un soit disponible. »

Pour ce qui est de l’aspect purement technique, les sources annonçant une monoplace Dallara-Ferrari se confirment. Sur le principe, un accord est d’ailleurs déjà trouvé avec le constructeur de Maranello pour la fourniture moteur. « Nous n’avons pas encore signé de contrat, mais c’est très proche », révèle Haas. A ce titre, l’écurie recherche un partenariat technologique d’envergure, qui ira au-delà de la simple fourniture des unités de puissance.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités