Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
EL3 dans
13 Heures
:
07 Minutes
:
22 Secondes
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
13 jours

Haas et la logique "créative" derrière la demande de drapeau noir

partages
commentaires
Haas et la logique "créative" derrière la demande de drapeau noir
Par :
24 mai 2019 à 08:38

Le directeur de l'écurie Haas en Formule 1, Günther Steiner, espère que ses pilotes seront désormais plus attentifs à leurs panneaux dans la ligne droite de départ/arrivée à l'avenir après le drapeau noir reçu lors des essais libres du GP de Monaco.

Suite à un problème informatique dans le garage, l'écurie n'était plus en capacité de communiquer avec Kevin Magnussen et Romain Grosjean par le biais de la radio et n'avait aucune donnée télémétrique provenant de la voiture. Aussi, pour rappeler leurs pilotes au stand, Haas F1 Team a tenté de passer par les panneaux de bord de piste utilisés sur le muret des stands, en vain. En dernier recours, la structure a donc demandé de l'aide à la FIA qui a présenté un drapeau noir aux deux pilotes, les obligeant à rentrer.

"Nous avons eu un souci avec l'équipement informatique", a déclaré Steiner. "Nous n'avions plus de données, rien, plus de radio, nous ne pouvions pas les joindre et nous ne pouvions pas voir ce que faisait la voiture. Ils devaient rapidement rentrer." 

"Nous avons sorti le panneau mais ils ne l'ont pas vu, donc nous avons eu l'idée de demander à la direction de course de leur montrer le drapeau noir afin qu'ils rentrent. C'est ce qu'ils ont fait. Tout le monde s'est un peu trop excité à ce sujet. Nous avons été un petit peu créatifs à ce moment-là, et avons demandé de l'aide pour qu'ils se concentrent sur le fait de rentrer. Ils sont revenus puis nous avons corrigé le problème et avons pu sortir lors des 20 dernières minutes."

Lire aussi:

Même si le drapeau noir a permis de régler cette situation périlleuse relativement rapidement, Steiner d'ajouter : "Ils devraient aussi regarder le panneau ! Je pense qu'ils vont désormais le faire à l'avenir. Si pendant plus de cinq tours vous n'entendez rien à la radio à Monte-Carlo, quelque chose ne va pas."

Des pneus plus tendres qui semblent fonctionner

Sur le plan de la compétitivité, la septième place de Magnussen en EL2 est de nature à rassurer l'écurie dont les pneus semblent fonctionner ce week-end, même si Steiner met avant tout cela sur le compte de la tendreté des pneus apportés par Pirelli en Principauté plutôt que sur un changement d'approche. "C'est un composé pneumatique différent, la famille des tendres", a-t-il répondu, interrogé par Motorsport.com.

"J'ai dit avant la course que j'espérais que nous pourrions les faire fonctionner ici. Pirelli m'a dit que c'était possible, et ils semblent fonctionner. Il y a aussi des leçons qui ont été apprises ; à chaque fois que vous avez des difficultés, vous apprenez vite. La principale c'est que nous sommes dans la famille des pneus tendres, avec les C3, C4, C5, c'est la plus grande différence."

Quand il lui a été demandé si l'équipe pouvait mener la chasse derrière le top 3 en dépit du fait d'avoir été devancé par la Toro Rosso d'Alexander Albon lors des EL2, il a répondu : "Nous allons essayer. Nous nous sommes qualifiés septième et huitième pas mal de fois cette année [en fait, les pilotes Haas n'ont été qualifiés à ces positions que lors de GP d'Espagne, mais étaient sixième et septième en Australie, ndlr], il semble que la voiture soit compétitive ici. Donc c'est peut-être possible. C'est si serré ici, parce que le tour est court, il y a tellement de variables, plus que dans tout autre endroit, et les écarts entre les monoplaces sont minimes. Tout le monde doit être parfait, et si tous les autres font un tour plus parfait (sic) que vous, alors ils sont devant. Je pense que nous avons une voiture plutôt bonne et de bons pilotes, donc pourquoi pas ?"

Avec Adam Cooper 

 

Article suivant
Renault révèle la cause de ses problèmes récents

Article précédent

Renault révèle la cause de ses problèmes récents

Article suivant

Hockenheim espère que la F1 acceptera sa présence en 2020

Hockenheim espère que la F1 acceptera sa présence en 2020
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Pilotes Romain Grosjean Boutique , Kevin Magnussen
Équipes Haas F1 Team
Auteur Fabien Gaillard