Haas a "mis les choses au clair" avec Schumacher et Mazepin

Il y a eu friction entre Mick Schumacher et Nikita Mazepin dans le dernier tour du Grand Prix d'Azerbaïdjan.

Haas a "mis les choses au clair" avec Schumacher et Mazepin

Respectivement 13e et 14e du Grand Prix d'Azerbaïdjan, profitant entre autres des déboires de Lewis Hamilton et Nicholas Latifi, les pilotes Haas Mick Schumacher et Nikita Mazepin ont eu maille à partir dans les derniers hectomètres de course à Bakou. Au cœur du problème, une manœuvre dangereuse du pilote russe sur son coéquipier.

Schumacher a passé l'essentiel du Grand Prix devant Mazepin, qui a toutefois profité du second départ, donné à deux tours de la fin et après le drapeau rouge consécutif à l'accident de Max Verstappen, pour passer devant. L'Allemand n'a pas lâché le morceau et a profité de l'aspiration dans la ligne droite finale pour reprendre son bien. Un dépassement qui ne s'est pas fait sans frayeur, puisque Mazepin a effectué un mouvement sur la droite avant de laisser suffisamment de place à son voisin de garage pour passer.

Lire aussi :

La situation a mis en colère Schumacher, qui a tout de suite fait part de son énervement à la radio. "C'était quoi ce bordel, honnêtement ? Sérieusement, il veut nous tuer ?", a-t-il lâché. Après l'arrivée, il a confié à la presse qu'il devait "revoir ce qui s'était passé", décrivant poliment une situation "pas agréable à vivre" depuis son cockpit.

Pour sa part, Mazepin a révélé que ses batteries étaient vides lorsqu'il a entamé la ligne droite, entraînant une perte de vitesse de pointe et une grosse frustration devant cette place perdue. "Le point principal est que je suis un peu contrarié d'avoir perdu ma position au profit de mon coéquipier dans la ligne droite", a-t-il reconnu. "Je n'avais plus de batterie, j'étais un peu passager, mais c'est comme ça."

Aucun des deux pilotes ne s'est épanché davantage sur la manœuvre dangereuse de Mazepin, et c'est Günther Steiner en personne qui est monté au créneau. Le directeur de l'écurie Haas F1 assure que ses deux pilotes ont réglé le problème en interne avec l'équipe et qu'il n'était pas nécessaire de s'attarder davantage dessus. "Il s'est passé quelque chose dans la ligne droite, tout a été résolu et nous avons mis les choses au clair", affirme Steiner. "Il y a eu un malentendu, mais tout va bien et nous sommes tous passés à autre chose."

La 13e place décrochée par Schumacher dans ce Grand Prix marqué par plusieurs abandons n'est pas anodine, car si l'écurie américaine n'a toujours pas inscrit le moindre point cette saison, elle passe désormais au neuvième rang du championnat constructeurs devant Williams, dont le compteur reste lui aussi bloqué à zéro.

partages
commentaires
Bakou - Pourquoi y a-t-il eu drapeau rouge et nouveau départ ?
Article précédent

Bakou - Pourquoi y a-t-il eu drapeau rouge et nouveau départ ?

Article suivant

Mercedes : "Beaucoup de choses ne fonctionnent pas aussi bien qu'avant"

Mercedes : "Beaucoup de choses ne fonctionnent pas aussi bien qu'avant"
Charger les commentaires