Haas ne recrutera pas Danica Patrick

partages
Haas ne recrutera pas Danica Patrick
Par : Benjamin Vinel
6 juin 2015 à 13:18

Esteban Gutierrez avec Gene Haas et Joe Custer, vice président de Stewart Haas Racing et Gunther Steiner
Danica Patrick, Stewart-Haas Racing Chevrolet
Guenther Steiner, Haas F1 et Jonathan Neale, McLaren
Gene Haas, Président de Haas Automotion avec Gunther Steiner, Haas F1, Team Principal
Gene Haas, Haas Automotion et Guenther Steiner, Haas F1

À dix mois de ses grands débuts en Formule 1, Haas F1 Team continue ses préparatifs. Parmi les sujets de discussion souvent abordés concernant l'écurie américain, il y a les pilotes : nombreux sont ceux qui ont été mentionnés pour un possible baquet chez Haas en 2016.

Parmi eux, Danica Patrick, qui fut la première femme à remporter une course d'IndyCar en 2008 et court désormais en NASCAR. La possible arrivée de Patrick en F1 est un sujet souvent évoqué mais qui a toujours été loin de se concrétiser. C'est manifestement de moins en moins probable pour celle qui a désormais trente-trois ans, malgré l'arrivée d'une écurie américaine.

"Je pense que concernant la carrière de Danica, elle est assez heureuse là où elle est en ce moment," relativise Günther Steiner, directeur d'équipe Haas, pour Sky. "Ce serait un gros risque pour elle ; je ne pense pas qu'elle veuille le faire à ce stade de sa carrière."

Besoin d'un pilote expérimenté

L'écurie américaine demeure loin d'avoir pris une décision quant à son line-up 2016. De nombreux pilotes expérimentés ont été évoqués, tout comme certains Américains à l'image d'Alexander Rossi, actuel deuxième du championnat GP2.

"Nous n'avons pas pris notre décision en ce qui concerne les pilotes," confirme Steiner. "En ce moment, nous évaluons beaucoup de gens ; nous aimerons vraiment avoir quelqu'un d'expérimenté, parce que nous en avons besoin : nous sommes une nouvelle équipe avec beaucoup de nouvelles choses. Cherchons donc quelque chose en quoi on retrouve un élément connu."

"Nous ne sommes pas pressés. Les pilotes sont intéressés. Nous allons voir ce qui se passe puis, dans quelques mois, nous pourrons décider qui nous prenons."

Dans les temps

Quant aux préparatifs, ils semblent bien se passer. Haas, qui disposera l'an prochaine de l'unité de puissance Ferrari, a pris possession de l'usine qui était celle de Marussia par le passé à Banbury, dans l'Oxfordshire, tout en utilisant les mêmes infrastructures que pour le NASCAR, en Caroline du Nord.

"Nous sommes dans les temps," affirme Steiner. "Il y a toujours quelques choses où l'on est en retard et quelques choses où l'on est en avance, mais de façon générale, nous sommes dans les temps."

"Nous avons plus de 100 personnes qui travaillent à notre usine de Banbury et en Italie et nos quartiers généraux aux États-Unis sont fonctionnels : nous y faisons de l'usinage et de l'ingénierie, donc nous sommes dans les temps," conclut l'Italien.

Prochain article Formule 1
GP de Monaco - La grille de départ

Previous article

GP de Monaco - La grille de départ

Next article

Lotus écarte les rumeurs de vente

Lotus écarte les rumeurs de vente

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Danica Patrick
Équipes Haas F1 Team
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités