Formule 1
27 juin
-
30 juin
Événement terminé
11 juil.
-
14 juil.
Événement terminé
25 juil.
-
28 juil.
Événement terminé
01 août
-
04 août
Événement terminé
C
GP de Belgique
29 août
-
01 sept.
05 sept.
-
08 sept.
EL1 dans
12 jours
C
GP de Singapour
19 sept.
-
22 sept.
Essais Libres 1 dans
26 jours
C
GP de Russie
26 sept.
-
29 sept.
Essais Libres 1 dans
33 jours
10 oct.
-
13 oct.
Essais Libres 1 dans
46 jours
C
GP du Mexique
24 oct.
-
27 oct.
Essais Libres 1 dans
61 jours
C
GP des États-Unis
31 oct.
-
03 nov.
Essais Libres 1 dans
68 jours
C
GP du Brésil
14 nov.
-
17 nov.
Essais Libres 1 dans
82 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
Essais Libres 1 dans
96 jours

Haas doit encore faire ses preuves pour convaincre des sponsors

partages
commentaires
Haas doit encore faire ses preuves pour convaincre des sponsors
Par :
5 janv. 2017 à 10:00

Malgré une première saison en F1 réussie, l'écurie américaine rencontre encore des difficultés pour attirer autant de sponsors que désiré.

Gene Haas, propriétaire de Haas F1 Team
Romain Grosjean, Haas F1 Team
Romain Grosjean donne à Gene Haas with son casque du Grand Prix des Etats-Unis 2016
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16

Pour sa première saison dans la catégorie reine, Haas F1 a dépassé ses propres attentes en décrochant la huitième place du championnat constructeurs. L'écurie américaine a su capitaliser sur un excellent début de saison, engrangeant finalement 29 points au total en 2016, dont 22 lors des quatre premiers Grands Prix, et tous grâce à Romain Grosjean.

Haas a prouvé que son approche différente de la F1 pouvait fonctionner, retenant notamment les erreurs des précédentes petites équipes ayant tenté leur chance. Néanmoins, le projet américain sera mis à l'épreuve cette année, d'abord parce qu'il faudra confirmer, ensuite parce que le changement de règlement technique proposera un véritable challenge.

Si l'équipe dirigée par Günther Steiner a convaincu que le potentiel était au rendez-vous, il y a encore beaucoup à prouver, de l'aveu-même de Gene Haas. L'Américain s'en rend compte à l'heure de devoir séduire les sponsors.

"Nous avons reçu davantage d'intérêt et nous discutons avec un certain nombre de compagnies, mais nous n'avons rien formalisé sur le papier", explique-t-il à ESPN. "Je crois que nous aurons quelques sponsors mais je pense que nous devons encore prouver que nous pouvons courir à ce niveau."

"En course automobile, il y a des questions d'audience, il n'y a qu'une certaine quantité de l'audience que l'on peut apporter à de potentiels sponsors. De manière générale, je crois que tous les endroits où il y a des courses ont connu des problèmes en matière de sponsors, et la plupart des équipes que l'on voit ici n'ont pas de sponsor majeur, à l'exception des trois ou quatre écuries de pointe."

Gene Haas, qui a historiquement bâti son succès aux États-Unis en NASCAR, confirme par ailleurs que tous les signaux reçus outre-Atlantique ont semblé valider l'entrée en F1 de son équipe.

"Il y a toujours eu beaucoup d'intérêt pour la F1 en NASCAR. Je crois qu'il y a beaucoup de curiosité de la part des gens qui en sont issus et qui aimeraient venir sur des courses pour voir ce que c'est, car c'est intéressant", assure-t-il. "J'ai vu beaucoup d'intérêt de la part de gens qui nous ont encouragés dans ce que nous faisons." 

"C'est évidemment à un petit niveau, mais nous obtenons beaucoup d'attention de la part des médias, beaucoup de contacts, et je crois qu'il y a eu une réaction positive pour nous en Formule 1."

Article suivant
Ricciardo - Ne vivre que pour la F1, ça vous use

Article précédent

Ricciardo - Ne vivre que pour la F1, ça vous use

Article suivant

Force India dévoile la date de présentation de sa F1 2017

Force India dévoile la date de présentation de sa F1 2017
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Haas F1 Team
Auteur Basile Davoine