Haas a dû retirer son T-wing lors des EL2

partages
commentaires
Haas a dû retirer son T-wing lors des EL2
Par : Basile Davoine
24 mars 2017 à 09:42

La flexibilité de l'appendice aérodynamique de la monoplace américaine pose question, alors qu'il bouge énormément à haute vitesse.

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team
Guenther Steiner, team principal Haas F1 Team
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17, quitte le garage
Romain Grosjean, Haas F1 Team
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17

Après avoir dû retirer le T-wing de sa monoplace pour la deuxième séance d'essais libres à Melbourne, Haas ne sait pas s'il sera possible de l'utiliser à nouveau durant le week-end. Les images télévisées ont en effet montré à quel point l'élément aérodynamique placé à l'arrière de la VF-17 bougeait et se courbait en piste.

"Nous avons utilisé cet aileron tout au long des essais de Barcelone, et nous n'avons jamais eu de problème, il ne s'est pas cassé ni quoi que ce soit", explique Günther Steiner, directeur de Haas F1. "En EL2, nous avons dû le retirer à cause des mouvements, donc nous devons voir ce que nous allons faire pour les EL3."

"Dans les données, nous pouvons voir que l'appui est là. Ça fonctionne, donc nous voulons le remettre. Mais nous devons voir si nous y sommes autorisés. Sur cette voiture de course, tout est à la limite, tout peut aider, et nous voulons le garder."

Même sans T-wing lors de la deuxième séance, Romain Grosjean a réédité la huitième place qu'il avait prise le matin. Néanmoins, Steiner estime que le Français aurait pu aller plus vite s'il avait disposé de cet artifice permettant de mieux diriger le flux d'air vers l'aileron arrière.

"Je pense que, ce matin, son tour était le meilleur possible", estime-t-il. "Cet après-midi, nous étions à quelques dixièmes de son meilleur tour. C'est bien, mais c'est très serré, comme je continue à le dire. Je pense que je deviens ennuyeux. On peut terminer huitième, on peut terminer 15e ou 16e. Tout est serré."

La journée n'a pas été parfaite dans le garage de l'écurie américaine, puisque si Grosjean a pu boucler un total de 49 tours, Kevin Magnussen est resté cloué à son stand pendant la majeure partie de la deuxième séance, à cause d'une fuite hydraulique. De quoi frustrer le pilote danois, qui a connu des problèmes d'équilibre en EL1.

Prochain article Formule 1
Palmer "énormément surpris" par son accident à Melbourne

Previous article

Palmer "énormément surpris" par son accident à Melbourne

Next article

Bottas se sent capable de "faire un pas en avant" samedi

Bottas se sent capable de "faire un pas en avant" samedi

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Lieu Melbourne Grand Prix Circuit
Pilotes Romain Grosjean , Kevin Magnussen
Équipes Haas F1 Team
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités