L'ambition de Haas en 2021 ? "Limiter les dégâts"

Haas assume le "risque" inhérent à sa stratégie d'abandonner le développement de sa monoplace 2021 et n'ambitionne qu'une chose : limiter les dégâts.

L'ambition de Haas en 2021 ? "Limiter les dégâts"

L'équipe Haas a rapidement fait le choix, pour sa saison 2021, de pleinement concentrer, dès que cela était possible, ses ressources en matière de tests aérodynamiques sur 2022, en vue de la préparation du passage à la réglementation technique révolutionnaire qui sera mise en place en F1. Concrètement, cela veut dire qu'une fois les tests de Bahreïn (du 12 au 14 mars) terminés, la VF-21 ne fera plus l'objet d'un développement de la part de l'écurie américaine, sauf catastrophe.

Günther Steiner, qui dirige l'écurie, est conscient du risque d'une telle stratégie, notamment au sujet du niveau de performance stable au fil de l'année qui pourrait signifier un recul dans la hiérarchie, mais il estime qu'il faut l'accepter. "Oui, il y a ce risque, mais nous devons vivre avec ce risque", a-t-il déclaré à Motorsport.com. "Nous devons avoir une vision globale à moyen et long terme, pas à court terme."

Lire aussi :

"Si nous ne voyons que le court terme, alors en 2022 on se dira : 'Pourquoi n'avons-nous pas travaillé sur la voiture 2022 ? On ne peut plus revenir désormais'. Il est très difficile de rattraper son retard avec les restrictions aéro et le budget plafonné. Donc il faut en faire le plus possible à l'avance."

"La saison [2021] va être assez difficile, nous le savons. Nous nous y préparons. Nous en ferons autant que possible cette année pour le moyen terme, en compromettant le court terme au niveau des gains en faveur du moyen/long terme. Pour l'instant c'est notre projet."

Dans ces conditions et avec un duo de pilotes composé de deux rookies, Mick Schumacher et Nikita Mazepin, quels sont les objectifs de l'écurie Haas pour le championnat qui arrive ? "La limitation des dégâts, essayer de faire de notre mieux. Pour moi, la réussite serait que les deux pilotes soient préparés pour l'avenir à la fin de l'année. Le succès serait d'apprendre afin de ne plus avoir de problèmes en 2022, si l'on se dit qu'ils sont des pilotes rookies et qu'ils doivent encore apprendre."

"Ils vont apprendre pendant une année, et je pense que ce sera une bonne opportunité, car la pression ne sera pas aussi haute que quand vous avez une bonne voiture. Donc je crois que nos ambitions sont réalistes. Nous voulons juste faire du mieux possible. Avec un peu de chance, nous pourrons marquer quelques points de temps à autre. Mais ça sera difficile, et nous y sommes préparés."

Propos recueillis par Adam Cooper

partages
commentaires
Le patron de Liberty "pas inquiet" malgré les pertes de la F1
Article précédent

Le patron de Liberty "pas inquiet" malgré les pertes de la F1

Article suivant

L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren

L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren
Charger les commentaires