Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
46 jours
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
53 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
67 jours
C
Grand Prix de Chine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
81 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
95 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
102 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
116 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
130 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
137 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
151 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
158 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
172 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
186 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
214 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
221 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
235 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
242 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
256 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
270 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
277 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
291 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
305 jours

Steiner pique une grosse colère contre Grosjean et Magnussen

partages
commentaires
Steiner pique une grosse colère contre Grosjean et Magnussen
Par :
15 juil. 2019 à 10:00

Le directeur de l'écurie Haas s'est montré très remonté envers ses deux pilotes après le Grand Prix de Grande-Bretagne, où un contact entre Romain Grosjean et Kevin Magnussen dès le premier tour a entraîné un double abandon. Aucune option ne semble écartée pour la suite... Interview.

Concernant l'incident du premier tour, qu'avez-vous dit aux pilotes, qui a des ennuis ?

Tous les deux. Ce qui s'est passé n'est pas acceptable. J'avais été très clair avec eux après Barcelone quant à ce qu'il ne fallait pas faire. Nous sommes dans une situation difficile en ce moment, nous essayons de comprendre la voiture en piste. Tout le monde travaille comme des fous, et alors que nous avons une occasion et que nos longs relais étaient corrects vendredi... Nous avons deux voitures qui s'accrochent au virage 5, ce qui n'est pas acceptable.

Est-ce que les pilotes l'ont accepté ?

Ils n'ont pas parlé.

Vous leur avez dit ? 

Oui. 

Lire aussi:

C'était une réunion très courte...

Je pense que pour expliquer quelque chose comme ça, il ne faut pas beaucoup de temps. Parfois, on peut dire beaucoup de choses avec peu de mots, et je suis évidemment déçu de devoir dire ça. Tout le monde travaille très dur pour sortir du trou dans lequel nous sommes, et vous voyez ça. Nous faisons l'impossible, et lorsque nous avons une chance de marquer des points, ou au moins d'apprendre des choses et d'aller de l'avant, ils font quelque chose comme ça. Je n'ai pas besoin d'explication.

Comment allez-vous faire pour la suite, car comme vous l'avez dit, ce n'est pas la première fois ?

Je ne connais pas la solution. Je dois me calmer et trouver une solution. Habituellement, j'en trouve pour aller de l'avant, c'est mon boulot, et c'est ce que je ferai car nous sommes une équipe et tout le monde doit travailler pour l'équipe, pas pour soi. Je veux que tout le monde tire dans la même direction. Quand j'ai vu ça à la télévision, je n'arrivais pas à y croire. Il y a deux voitures qui se rentrent dedans, et ce sont les deux nôtres...

Günther Steiner, directeur, Haas F1

N'était-ce pas un incident de course roue contre roue ?

Je ne sais pas exactement. J'ai vu les caméras embarquées, mais on ne voit pas clairement sur l'une ou l'autre. Mais l'instruction claire était que si quelqu'un devait lâcher, si c'était la bonne chose à faire, alors il fallait le faire, et on réglait ça ensuite après la course.

En avez-vous parlé avant la course ? 

Après Barcelone. Si je dois en parler avant chaque course... Je ne fais pas ça, ce n'est pas moi. À un moment donné, chacun doit prendre ses propres décisions.

Pensez-vous qu'ils sont tous les deux à blâmer de manière égale ?

Je ne veux pas dire à qui va la faute. Pour moi, c'est une situation d'ensemble que je n'aime pas. C'est quelque chose qui concerne l'équipe. Parfois, c'est contrariant, mais ils ne sont pas plus heureux actuellement. L'un d'eux pouvait perdre une place, mais au final nous avons perdu deux voitures. 

Est-ce utile de se réunir et d'écouter les deux parties ? 

Je dois me calmer. Pour le moment, il n'y a aucun intérêt pour moi à discuter avec quiconque. Plus tard dans la semaine, peut-être que je voudrai écouter, peut-être pas...

Pensez-vous qu'il y a un problème avec les deux pilotes ?

Je ne sais pas, je n'ai pas la réponse. Je dois réfléchir à ce que nous devons faire, puis prendre une décision avec les idées claires quant à la manière de régler ça, car ce n'est pas acceptable. 

Que pouvez-vous faire d'autre ? 

Je peux faire beaucoup de choses. Je n'ai pas besoin de vous les lister, mais comme je l'ai dit, nous devons prendre une décision quant à la manière d'éviter ça. 

Propos recueillis par Ben Anderson  

Article suivant
Red Bull explique l'agitation autour des voitures avant le départ

Article précédent

Red Bull explique l'agitation autour des voitures avant le départ

Article suivant

Gasly "un peu dégoûté" d'avoir manqué le podium

Gasly "un peu dégoûté" d'avoir manqué le podium
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Grande-Bretagne
Catégorie Course
Lieu Silverstone
Pilotes Romain Grosjean Boutique , Kevin Magnussen
Équipes Haas F1 Team
Auteur Basile Davoine