Que peut viser Haas dans la lutte au championnat ?

Avec seulement six points qui séparent Toro Rosso, Renault et Haas au championnat des constructeurs, la lutte pour la sixième place reste très ouverte. Mais que peut vraiment espérer l'écurie américaine à Abu Dhabi ?

Dans tous les cas, la saison 2017 aura été un succès pour Haas F1 Team. Après une première campagne prometteuse, l'équipe est parvenue à marquer des points bien plus régulièrement pour en inscrire un total de 47, contre 29 l'an passé. Quel que soit le résultat final, la satisfaction sera donc au rendez-vous.

"Je pense que les points montrent quelque chose, mais pas tout", estime le directeur d'équipe Günther Steiner. "Même si nous sommes face aux mêmes équipes, il y a différents niveaux de performance. Je ne dirais pas que nous nous sommes améliorés si nous avions moins de points, je pense que nous avons progressé à tous les niveaux. Nous voulions améliorer notre position, mais à ce stade, nous sommes à la même, donc nous essaierons de faire mieux à Abu Dhabi. J'espérais améliorer notre position d'une place."

Gagner une place, et non deux. Car avec seulement deux points de retard sur Renault, Haas a de véritables chances de chiper la septième place au Losange, même si une égalité sourirait à l'écurie anglo-française.

En revanche, pour dépasser Toro Rosso, ça se complique. Certes, avec deux pilotes inexpérimentés qui viennent de faire leurs débuts en Formule 1, la Scuderia n'a que peu de chances de marquer des points à Yas Marina, et l'on se dirait que six unités à reprendre, ce n'est pas insurmontable. Tout est possible, n'est-ce pas ?

Cependant, encore une fois, en cas d'égalité, c'est Toro Rosso qui aura l'avantage grâce à la quatrième place de Carlos Sainz à Singapour comme meilleur résultat. Pour l'emporter, il faut donc que Haas marque au moins sept points, et c'est là que le bât blesse : sur les 19 premiers Grands Prix de la saison, l'écurie américaine n'a marqué sept points ou plus lors d'une course qu'une seule fois. C'était en Autriche, quand Romain Grosjean a fini sixième.

Grosjean et Magnussen veulent y croire

Malgré ces circonstances défavorables, il est inenvisageable de se décourager. "Nous allons tenter", ajoute un Steiner résolu. "Au Brésil, sans les deux accidents au premier tour, je pense que nous aurions eu de bonnes chances de marquer des points. Mais nous ne l'avons pas fait, donc ce ne sont que des 'si'. Nous ferons de notre mieux à Abu Dhabi, c'est certain."

"Nous n'avons rien à perdre pour Abu Dhabi. Il faut juste foncer", confirme Kevin Magnussen. "Ça va être passionnant."

Quant à Romain Grosjean, il va aborder cet ultime Grand Prix de l'année, comme si le championnat du monde était en jeu. "Tant que le dernier drapeau à damier n'est pas abaissé, on peut toujours progresser. Nous sommes encore dans le match avec les gars devant nous, et ils ont eu quelques difficultés récemment. Nous allons tout donner à Abu Dhabi et jouer ça comme si c'était le titre mondial", conclut le Français.

 
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Abu Dhabi
Circuit Yas Marina Circuit
Pilotes Romain Grosjean , Kevin Magnussen
Équipes Haas F1 Team
Type d'article Actualités