Haas ne voit pas pourquoi le T-wing serait interdit

partages
commentaires
Haas ne voit pas pourquoi le T-wing serait interdit
Par : Edd Straw
15 avr. 2017 à 11:23

Les T-wings vont-ils bientôt être interdits ? Günther Steiner, directeur d'équipe chez Haas, ne voit pas pourquoi ce serait le cas.

Détails du T-wing de la Mercedes AMG F1 W08
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17
Günther Steiner, Team Principal, Haas F1 Team, parle avec un collègue
Détails de l'aileron arrière de la McLaren MCL32
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17
Guenther Steiner, directeur d'équipe, Haas F1 Team, est interviewé sur la grille
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08

Un incident a en effet mis cette pièce singulière sous les feux des projecteurs lors des essais libres du Grand Prix de Bahreïn, quand le T-wing de Valtteri Bottas s'est tout bonnement détaché de sa Mercedes avant d'être percuté par Max Verstappen, dont le fond plat a été endommagé. Le T-wing du Finlandais s'était déjà quelque peu désolidarisé du reste de la voiture lors des essais de Shanghai.

Christian Horner, directeur de l'écurie Red Bull, a donc demandé l'interdictions des T-wings pour des raisons de sécurité, ne manquant pas de préciser par ailleurs que l'incident d'hier coûte plus de 50'000 € à son équipe.

Günther Steiner, dont l'équipe avait dû enlever son T-wing lors des essais du vendredi en Australie avant d'en installer une version révisée, estime toutefois qu'il revient aux teams de s'assurer que leurs pièces sont suffisamment solides.

"Il y avait déjà des pièces qui étaient tombées, et la FIA doit s'assurer que Mercedes résolve son problème", répond Steiner lorsque Motorsport.com l'interroge sur une possible interdiction. "Je n'ai rien à dire à leur sujet parce que je ne connais pas la cause de la défaillance, donc il faut qu'ils expliquent ça à la FIA, puis la FIA prendra la décision."

"On pourrait le dire de toutes les pièces. Combien de gens ont perdu un aileron ? Nous en faisions partie l'an dernier et nous n'avons pas interdit les ailerons avant, nous les avons réparés. L'an dernier, Toro Rosso a eu quelques problèmes avec les jantes, mais ils n'ont pas interdit l'utilisation de jantes, ils les ont réparées. C'est pareil. Ce n'est pas parce que c'est un T-wing et que quelqu'un dit qu'il ne les aime pas qu'il faut les enlever. La FIA prendra une décision appropriée."

Un design différent

Steiner ne manque pas de souligner que Haas n'a jamais rencontré de problème similaire à ceux de Mercedes. En effet, l'équipe a collé une bande de fibre de carbone de chaque côté de l'aileron de requin, ce qui minimise les vibrations qui sont transférées au T-wing.

En revanche, celui de la Mercedes W08 est différent : il est monté indépendamment de l'aileron de requin et du capot moteur.

"Nous ne l'avons pas perdu, on nous a demandé de le renforcer et nous n'avions pas peur, cela n'a jamais été un risque au niveau de la sécurité. Ils [la FIA] n'aimaient pas la façon dont il se penchait, donc il a fallu renforcer l'ailette plus que le T-wing", explique Steiner.

Charlie Whiting, directeur de course, a déclaré à Melbourne que les T-wings et les ailerons de requins allaient probablement être interdits pour 2018. Samedi matin, la FIA a demandé à Mercedes de renforcer son dispositif avant les Essais Libres 3. 

Prochain article Formule 1
La FIA avertit les pilotes quant à leur position sur la grille

Previous article

La FIA avertit les pilotes quant à leur position sur la grille

Next article

Mercedes doit prouver à la FIA la sûreté de son T-wing

Mercedes doit prouver à la FIA la sûreté de son T-wing

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Haas F1 Team
Auteur Edd Straw
Type d'article Actualités