Häkkinen bluffé par Hamilton : la meilleure voiture ne suffit pas

partages
commentaires
Häkkinen bluffé par Hamilton : la meilleure voiture ne suffit pas
Par :

Mika Häkkinen insiste pour que le record de victoires en F1 égalé par Lewis Hamilton au Nürburgring ne soit pas dévalorisé.

Double Champion du monde de Formule 1 et ancien rival en piste de Michael Schumacher, Mika Häkkinen a apprécié le moment fort vécu dimanche dernier au Nürburgring. Vainqueur pour la 91e fois en Formule 1, Lewis Hamilton a égalé le record absolu détenu par le pilote allemand, avant de probablement le battre dans les prochaines semaines. Si la domination exercée par Hamilton et Mercedes depuis des années est une réalité, Häkkinen insiste sur la valeur du palmarès que continue de construire le pilote britannique. Le réduire au fait de piloter la meilleure voiture du plateau serait à ses yeux bien trop injuste. Et celui qui a été sacré en 1998 et 1999 sait de quoi il parle…

Lire aussi :

"Gagner des courses et un Championnat du monde requiert beaucoup de choses, dont une excellente voiture, un coéquipier fort et une excellente équipe pour vous soutenir : Lewis bénéficie de tout ça chez Mercedes", résume Häkkinen dans sa chronique pour Unibet. "Mais il faut aussi être performant, car peu importe à quel point votre voiture est bonne, il faut la piloter, faire fonctionner les choses correctement, exécuter la bonne stratégie et, le plus important de tout, être vraiment un bon pilote de course."

"La capacité de Lewis à décrocher des victoires et à le répéter dans le temps, depuis l'âge de 21 ans, se poursuit aujourd'hui alors qu'il en a 35, et ce n'est pas une tâche facile. Je sais combien d'énergie il faut pour remporter deux fois le titre mondial, et quand j'ai arrêté la Formule 1, je savais que c'était le bon moment, à 33 ans. Alors personne ne devrait penser que ce que Lewis a fait est simplement dû au fait d'avoir la meilleure voiture. Ça demande des capacités, une forme physique, de l'application et de la concentration pour continuer à gagner. Lewis a clairement trouvé le moyen de faire tout ça."

On ne peut pas imaginer quel sera ce record lorsque Lewis décidera d'arrêter.

Mika Häkkinen

Nombreux sont ceux qui l'ont rappelé le week-end dernier : les records sont faits pour être battus et c'est ce qu'a toujours dit Michael Schumacher. Alors que Lewis Hamilton se dirige vers une septième couronne mondiale qui lui permettrait là aussi d'égaler un record détenu par Schumacher, le cap des 91 victoires a été empreint d'émotions lorsque Mick Schumacher, fils du Baron rouge, est venu lui remettre un casque ayant appartenu à son père.

"Je suis très heureux d'avoir vu Mick Schumacher offrir à Lewis un casque de son père à la fin de la course", insiste Häkkinen. "La famille Schumacher est très forte, Michael est un formidable compétiteur, et il serait le premier à reconnaître ce qu'a fait Lewis. C'était un beau moment de voir Mick le représenter alors que le record de 91 victoires a été égalé. Nous nous attendons tous à voir ce record être battu très bientôt, et on ne peut pas imaginer quel sera ce record lorsque Lewis décidera d'arrêter. Michael détient encore des records, comme celui du plus grand nombre de victoires en une saison (13), et sa place dans l'Histoire est assurée, mais Lewis est à ses côtés dans le livre des records."

Häkkinen insiste également sur la valeur de ceux qui ont fait ou font équipe avec Hamilton. Le Finlandais souligne notamment l'excellent week-end de Valtteri Bottas en Allemagne, qui s'est malheureusement terminé par un abandon mécanique.

"Avoir un coéquipier fort a été important tout au long de la carrière de Lewis en Formule 1, que ce soit Fernando Alonso, Heikki Kovalainen, Jenson Button, Nico Rosberg ou maintenant Valtteri Bottas", estime Häkkinen. "Valtteri a fait un solide week-end au Nürburgring, signant la pole avec trois dixièmes d'avance sur Lewis et réalisant un début de course brillant pour défendre sa position de tête. Néanmoins, c'est facile de faire une erreur quand on mène, particulièrement lorsqu'il commence à pleuvoir, et le blocage de roue de Valtteri au virage 1 dans le 12e tour a donné à Lewis une opportunité qu'il a saisie. Même s'il a ensuite dû abandonner en raison d'une défaillance moteur, Valtteri peut être très satisfait de son week-end, car s'il est capable de devancer Lewis en qualifications et en course de cette manière, ce sera bénéfique pour lui comme pour Mercedes."

Même sans Honda, l'avenir de Tsunoda chez Red Bull n'est pas menacé

Article précédent

Même sans Honda, l'avenir de Tsunoda chez Red Bull n'est pas menacé

Article suivant

Ces évolutions qui ont agréablement surpris Leclerc chez Ferrari

Ces évolutions qui ont agréablement surpris Leclerc chez Ferrari
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Michael Schumacher , Mika Häkkinen
Équipes Mercedes
Auteur Basile Davoine