Häkkinen : Verstappen/Hamilton, un "pur incident de course"

Pour le double Champion du monde Mika Häkkinen, l'accrochage entre Max Verstappen et Lewis Hamilton lors du Grand Prix de Grande-Bretagne est un simple incident de course entre deux candidats au titre déterminés à ne rien concéder.

Après la course de ce dimanche à Silverstone, les réactions de l'ensemble du monde de la Formule 1 continuent d'affluer, signe de la magnitude de ce qui s'est passé au Grand Prix de Grande-Bretagne entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Les deux hommes, en lutte pour la première place dès le départ, se sont accrochés à Copse, ce qui a envoyé la Red Bull à haute vitesse dans les pneus, heureusement sans gravité pour son pilote, sonné mais indemne.

De nombreuses voix se sont élevées pour donner leur opinion sur l'incident, la plupart des pilotes actuels oscillant entre l'incident de course et une légère responsabilité pour Hamilton. Les commissaires ont eux jugé que le Britannique était "majoritairement" responsable de la collision et lui ont infligé 10 secondes de pénalité et deux points sur sa Super Licence, ce qui ne l'a pas empêché de l'emporter en fin de compte.

Lire aussi :

Spectateur intéressé de l'épreuve, le Champion du monde 1998 et 1999 Mika Häkkinen se range pour sa part du côté des partisans de l'incident de course. Selon le Finlandais, l'accrochage s'explique avant tout par la volonté farouche des deux hommes de ne rien concéder et non par une erreur en particulier : "La collision de dimanche entre Max Verstappen et Lewis Hamilton lors du Grand Prix de Grande-Bretagne était un pur incident de course", a-t-il expliqué dans son habituel billet d'après-course pour Unibet.

"Lorsque vous courez à ces vitesses et que vous luttez pour la victoire, ces choses-là arrivent parfois. En tant que pilote de pointe, en quête du Championnat du monde, vous n'êtes pas là pour reculer. C'est notre travail de faire la course, et je sais par expérience que lorsque vous le faites roue contre roue, il y a toujours la possibilité que les voitures se touchent."

"Max est très confiant. Il a gagné cinq Grands Prix cette année et il est en tête du Championnat du monde. Il a pris un bon départ et n'allait pas céder sa place à Lewis si facilement, surtout dans un virage aussi rapide [que Copse] qui mène ensuite à un complexe de trois virages – Maggots, Becketts et Chapel – où les dépassements ne sont pas vraiment possibles."

"Lewis a également confiance en lui et en sa voiture. Il a obtenu tellement de succès et a tellement d'expérience, ce qui signifie qu'il est très concentré sur la victoire, et sur le fait de gagner une position de piste sur Max."

"Quand je les ai vus se toucher, je me suis levé et j'ai pensé 'Oh mon Dieu', parce que c'est un virage tellement rapide. C'est très rapide et ce n'est pas un virage où vous voulez sortir de piste. Je suis très heureux que Max soit indemne, et c'est un autre signe de la résistance de ces voitures et du travail fantastique que fait la FIA pour s'assurer que vous pouvez vous en sortir après ce genre d'impact. À 51 g, c'est le genre de choc auquel il n'aurait pas été facile de survivre par le passé."

Lire aussi :

L'ancien pilote Lotus et McLaren pense que cet épisode ne va pas vraiment tempérer les ardeurs des uns et des autres : "Cet accident va vraiment mettre le feu aux poudres dans leur lutte pour le Championnat du monde. Aucun d'entre eux ne voudra répéter cet accident, mais ils seront encore plus déterminés à ne pas lever le pied de l'accélérateur la prochaine fois qu'ils se retrouveront dans ce genre de bataille serrée. Nous allons les voir se battre avec acharnement pour le reste de la saison. Cela va être vraiment fascinant."

partages
commentaires
Norris estime que son mauvais arrêt lui a coûté une chance de podium
Article précédent

Norris estime que son mauvais arrêt lui a coûté une chance de podium

Article suivant

Brian McGuire, un privé en Formule 1

Brian McGuire, un privé en Formule 1
Charger les commentaires