Hamilton - 22 points à reprendre et une motivation intacte

La dernière ligne droite de la saison est engagée

La dernière ligne droite de la saison est engagée. En plus de devoir gérer les weekends de course et la pression qui s'intensifie à chaque rendez-vous, Lewis Hamilton doit toujours reprendre de gros points à son équipier Nico Rosberg pour rester solidement ancré dans la course au titre mondial.

Certes, le Britannique dispose depuis le début de la saison d'une pointe de vitesse plus importante que celle de son équipier sur la grande majorité des circuits; mais son rival a montré être capable de résister à la pression et à aborder les séances qualificatives critiques avec sang-froid. Reste que Hamilton aura été encouragé par le dernier rebondissement de Monza, où Rosberg, chassé, a lui aussi commis une erreur sur un freinage alors qu'il occupait le commandement, et laissé la voie grande ouverte à son rival.

"C'était un bon feeling d'enfin revenir sur la plus haute marche à Monza, particulièrement après un nouveau départ difficile en course", annonce Hamilton, gonflé à bloc, et déterminé à réduire l'écart autant que possible sur un circuit où les courses sont généralement très animées. "La voiture volait tout simplement après les quelques premiers tours difficiles, et ce fut génial de capitaliser avec le rythme que je sentais avoir depuis le début du weekend".

Hamilton a maintenant 22 points à reprendre à son rival. Même s'il ne compte pas sur un problème de fiabilité de son équipier, celui-ci est désormais mathématiquement à sa portée en cas de défaillance mécanique. La victoire de Monza marquait par ailleurs le 6ème succès de sa saison, contre 4 pour Rosberg, ce qui peut toujours avoir son importance dans le cadre d'un championnat serré pouvant se conclure avec une égalité de points. La pression est donc intense des deux côtés.

"Bien entendu, avec Nico second à l'arrivée [à Monza], je n'ai pas été en mesure de trop réduire l'écart, mais il y a encore plein de points à gagner et je suis heureux d'avoir refait un pas en avant. En dépit des hauts et des bas, je suis toujours bien et clairement dans la lutte pour le championnat, et c'est quelque chose qui me donne une motivation énorme pour les six dernières courses; à commencer par Singapour".

Hamilton compte déjà un succès à Singapour. L'an dernier, Red Bull donna une grande leçon de stratégie à Mercedes en faisant un pari pneumatique audacieux alors que les températures baissaient avec la nuit. De l'aveu de Ross Brawn, le team de Milton Keynes avait alors gagné la course grâce à une excellente analyse des conditions de piste.

"C'est un endroit super pour débuter la dernière phase de la saison hors Europe", annonce de son côté Hamilton. "La ville est électrique et la piste est extra! C'est un circuit urbain, et j'adore les circuits urbains! J'y ai gagné en 2009, ce qui fut vraiment une expérience spéciale, et ai signé un podium, qui aurait dû être une victoire sur la première course de 2008. Je n'ai pas eu beaucoup de chance sur ce circuit depuis, mais j'espère que cela changera ce weekend"…

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Ross Brawn , Lewis Hamilton , Nico Rosberg
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités