Hamilton - A Monaco, "je me suis arrêté et j'ai prié"

Alors qu'il dispute son Grand Prix à domicile ce week-end à Silverstone, Lewis Hamilton est revenu sur ce qui est sa plus grosse déception du début de saison : le Grand Prix de Monaco.

Après avoir dominé le week-end et toute la course en Principauté, le Britannique avait perdu le bénéfice de sa victoire dans les derniers tours. Après l'entrée en piste de la voiture de sécurité, Mercedes avait commis l'erreur de le rappeler au stand, laissant son coéquipier Nico Rosberg prendre la tête et s'envoler vers la victoire.

Après avoir coupé la ligne, Hamilton avait immobilisé quelques instants sa Mercedes au virage du Portier. Une scène qui avait forcément attiré l'œil, et dont il livre l'explication.

"C'était difficile à croire. C'était sans aucun doute pour moi le moment le plus difficile dont je peux me souvenir", évoque Hamilton.

"Je suis très fort dans ma foi et je me suis arrêté et j'ai prié : donnez-moi la force ; donnez-moi une seconde pour me recueillir. Donnez-moi la force de traverser cela car je sais qu'il va y avoir des moments plus positifs. Aidez-moi à être l'homme que je sais être et que je sais pouvoir être."

"C'est un moment puissant pour pouvoir envoyer un message fort aux gens, pour dire que peu importe ce qu'il vous arrive vous pouvez vous en sortir. C'était vraiment le test ultime pour moi."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités
Tags monaco, portier, prière