Hamilton a senti le vent tourner

Le sujet de conversation principal dans le paddock au terme des deux premières séances d’essais libres est le comportement des pneus sur le tracé de Sakhir, à Manama

Le sujet de conversation principal dans le paddock au terme des deux premières séances d’essais libres est le comportement des pneus sur le tracé de Sakhir, à Manama.

Par une forte chaleur, c’est une forte dégradation qu’ont constaté la majorité des équipes, et McLaren ne fait pas exception à la règle.

La dégradation des pneus sera la gros enjeu pour tout le monde ici et le weekend se jouera en fonction de qui sera capable de mieux les gérer”, explique ainsi Lewis Hamilton.

Le leader du Championnat du Monde, qui n’a pas encore remporté de Grand Prix cette saison, ajoute que les bourrasques ont également joué leur rôle en cette journée du vendredi :

Le sens du vent a également joué un rôle immense aujourd’hui. Sur un tour, il arrive d’avoir le vent de face au virage 4 ; puis au passage suivant, il sera dans votre dos, avant de passer sur le côté. Cela fait une grosse différence sur l’ensemble du circuit. Je pense que mon meilleur tour a été réalisé une demi-heure après celui de Nico [Rosberg], et le vent était très différent”.

Pour Hamilton, la forme de Mercedes semble vouée à se prolonger à Bahreïn.

D’une façon générale, ils semblent rapides. Nous ne sommes pas loin, mais nous en saurons plus demain. Dans l’ensemble, ce fut une journée difficile, mais nous sommes tous dans le même bateau.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes McLaren , Mercedes
Type d'article Actualités