Hamilton n'offrira pas de victoire à Bottas

partages
commentaires
Hamilton n'offrira pas de victoire à Bottas
Par : Basile Davoine
8 nov. 2018 à 17:15

À ceux qui imaginent un éventuel cadeau du Champion du monde à son coéquipier, le pilote Mercedes répond qu'une telle offrande n'aurait d'intérêt pour personne. Charge à Valtteri Bottas d'aller chercher lui-même sa première victoire de la saison.

Désormais assuré du titre mondial, Lewis Hamilton n'arrive toutefois pas en dilettante à Interlagos. Sur un circuit où il ne s'est imposé qu'une seule fois (2016), le nouveau quintuple Champion du monde veut enrayer cette statistique, tout comme celle qui tend à ne pas le voir s'imposer en fin de saison lorsqu'un titre est scellé.

Dans un tel scénario, il serait tentant d'imaginer une voie royale qui permettrait à Valtteri Bottas de décrocher enfin un succès cette saison, voire même d'imaginer pencher pour un tel scénario. Mais ni l'écurie allemande ni son pilote vedette n'en ont l'intention. Si le Finlandais avait dû se sacrifier à Sotchi pour une logique de championnat compréhensible, il n'aura pas de victoire en retour de son coéquipier. Tout simplement parce qu'aucun des deux hommes ne le souhaite, et que Bottas lui-même n'aurait sans doute rien à y gagner. 

Lire aussi:

"L'équipe ne va pas passer cette consigne", assure d'ailleurs Lewis Hamilton dans le paddock brésilien. "Si je suis dans cette position [de lui offrir la victoire], je n'ai pas demandé à Valtteri si c'était ce qu'il voulait, mais je pense pas que ce soit ce qu'il veuille. Il veut gagner par lui-même. Je ne sais pas si je lui ferais une faveur en lui donnant une victoire, et de toute manière, je ne pense pas qu'il en ait besoin, je pense qu'il peut le faire lui-même. Tout ce que je peux faire, c'est m'assurer de soutenir l'ensemble du processus, tout au long du week-end. Je suis toujours très ouvert avec mes réglages, alors je continuerai à le faire."

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09, devant Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09

Même en fin d'année, il y a du travail

Si Toto Wolff verrait sans doute d'un bon œil un Bottas renouant enfin avec la victoire, Mercedes a du travail. Il y a d'abord la mission d'aller conquérir un cinquième titre mondial consécutif chez les constructeurs, que Ferrari peut encore lui contester. Il y a également la nécessité de rebondir après deux Grands Prix sans victoire et lors desquels le niveau de performance a posé problème, que ce soit à Austin ou à Mexico.

"Si l'on prend les deux dernières courses, nous avons eu du mal", rappelle Lewis Hamilton. "Je n'ai pas vraiment d'idée de ce à quoi ça va ressembler pour les prochaines courses, et je ne peux pas vraiment expliquer pourquoi ça a été aussi difficile pour nous, notamment lors du dernier Grand Prix. J'espère vraiment que ce week-end, en montant dans la voiture, ce sera davantage normal, et que nous serons compétitifs, mais nous avons encore du travail à faire avec le titre constructeurs à remporter, et la concentration est exactement la même pour moi que lors des précédents Grands Prix." 

Lire aussi:

"On ne trouve pas toujours toutes les solutions. Je suis confiant quant au fait que tout le monde a travaillé aussi dur que possible pour rectifier ça, pour comprendre et aller de l'avant, mais il pourrait y avoir besoin de cette course ou même de la prochaine pour comprendre totalement. Je pense que ça démontre juste qu'il y a toujours beaucoup de travail à fournir, même à ce moment de l'année il y a encore des choses que l'on peut apprendre et améliorer, ou des méthodes que l'on peut appliquer pour l'année prochaine et qui sont assez importantes. Même s'il n'y a pas eu des courses géniales, c'est toujours de l'apprentissage pour nous." 

Avant le début des hostilités sur l'éprouvant tracé d'Interlagos, Lewis Hamilton fait face à l'irrationnel. Que lui réservera cette piste qui l'a privé de titre en 2007 mais l'a couronné en 2008 ? "Je ne sais pas vraiment pourquoi je n'ai jamais gagné davantage ici", concède-t-il. "Je ne peux pas vraiment l'expliquer. C'est un circuit difficile. Il y a beaucoup de circonstances différentes. Je ne peux pas vraiment y répondre. Je suis content d'avoir gagné une fois, mais naturellement, je veux gagner plus." 

 
Article suivant
Sainz salue un plateau 2019 plus relevé que jamais

Article précédent

Sainz salue un plateau 2019 plus relevé que jamais

Article suivant

Verstappen : "Je ne cherchais pas le record du plus jeune poleman"

Verstappen : "Je ne cherchais pas le record du plus jeune poleman"
Charger les commentaires