Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Mercedes espère la fin de la canicule, son ennemi juré

partages
commentaires
Mercedes espère la fin de la canicule, son ennemi juré
Par :
26 juil. 2019 à 08:55

Lewis Hamilton et Valtteri Bottas croisent les doigts pour la fin de la canicule, alors que les fortes chaleurs représentent la principale faiblesse de Mercedes en cette saison 2019 de Formule 1.

Voilà plusieurs jours qu'une canicule sans précédent enregistre de nombreux records de température en Europe, et cela ne fait pas les affaires de Mercedes. Les W10 ont en effet souffert lors du Grand Prix le plus chaud disputé cette saison, en Autriche, avec une température ambiante dépassant les 30°C ; disposant d'une puissance moteur restreinte pour éviter toute panne, Valtteri Bottas et Lewis Hamilton n'ont pu faire mieux que troisième et cinquième respectivement au Red Bull Ring.

Mercedes a donc apporté des modifications à sa carrosserie pour améliorer le refroidissement, mais le directeur d'équipe Toto Wolff s'était montré très clair : il est impossible de résoudre complètement un problème lié au concept de base de la monoplace. 

Lire aussi:

La pluie pourrait ainsi venir sauver les espoirs des Flèches d'Argent : la température devrait osciller entre 32°C et 38°C du début des EL1 à la fin des EL2 ce vendredi, mais des précipitations sont annoncées pour le reste du week-end, avec une température maximale de 24°C seulement prévue pour dimanche.

"C'est vraiment une bonne chose s'il pleut", déclare Hamilton. "Il n'y a pas grand-chose que nous puissions faire, car c'est un problème de design majeur que nous avons quand il fait chaud, ce n'est donc pas facile à changer. Nous travaillons en ce sens, mais c'est très progressif, des petites modifications qui ne font pas une énorme différence."

"Nous espérons que ça ira de ce côté-là ce week-end ; si ça reste chaud, nous allons avoir des difficultés et des problèmes. Ce sera à la limite, comme en Autriche. Croisons les doigts pour qu'on n'en arrive pas là."

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 sur une trottinette dans le paddock
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 dans le paddock

Le son de cloche est similaire du côté de Bottas, qui place toutefois beaucoup d'espoir en ces évolutions aéro. "Nous n'avons pas eu de véritable roulage sous la pluie cette année", rappelle le Finlandais. "Ce serait bien d'essayer à un moment. Cela ne me dérangerait pas si c'était pour ici. Nous espérons certainement que la température va baisser. Mais je suis sûr que dans ces températures extrêmes, nous ne serons pas la seule écurie en difficulté."

"Les nouvelles pièces, en matière de refroidissement, devraient nous faciliter la vie. Mais je suis prêt, comme toujours, pour n'importe quelle météo. Nous savons que notre voiture n'est peut-être pas la plus efficace quand il fait chaud. Nous avons de nouvelles pièces pour le refroidissement, mais aussi un très bon nouveau package aéro qui devrait donner de la performance à la voiture en général."

"J'aime cet état d'esprit. Rien n'est suffisant. Nous en voulons toujours plus. Si nous avons de l'avance, nous en voulons davantage, c'est ainsi que nous sommes tous faits dans cette équipe. C'est une mentalité de vainqueur. J'espère juste que tout fonctionnera comme prévu, car je suis sûr que toutes les équipes travaillent dur pour apporter de nouvelles pièces en permanence."

Lorsqu'il lui est demandé de détailler ces évolutions, Bottas ajoute : "Après l'Autriche, l'équipe a vivement réagi, c'était clairement une faiblesse majeure de notre package. Nous avons lancé une évolution des systèmes de refroidissement ; ils devraient donc être plus efficaces et nous donner quelques degrés de marge. Je pense que personne ne s'attendait à courir par 40°C. Peut-être moins dimanche, mais au moins [vendredi]. On verra comment ça se passera."

Propos recueillis par Adam Cooper  

 

Article suivant
LIVE Formule 1, GP d'Allemagne: Essais Libres 1

Article précédent

LIVE Formule 1, GP d'Allemagne: Essais Libres 1

Article suivant

Grosjean : "J'ai toujours demandé à revenir à l'ancienne Haas"

Grosjean : "J'ai toujours demandé à revenir à l'ancienne Haas"
Charger les commentaires