Formule 1
02 avr.
-
05 avr.
Événement terminé
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
112 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
119 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
168 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
182 jours

Les pilotes Mercedes ignorent si le DAS servira en début de saison

partages
commentaires
Les pilotes Mercedes ignorent si le DAS servira en début de saison
Par :
3 mars 2020 à 07:15

Les pilotes de l'écurie Mercedes en Formule 1, Lewis Hamilton et Valtteri Bottas, ne savent pas si le système de direction à deux axes (DAS) sera utilisé dès le début de saison 2020.

Après au moins une année de développement, Mercedes a lancé son DAS dans le grand bain lors des essais hivernaux. Le système de direction à deux axes permet au pilote, en tirant et poussant le volant de quelques centimètres, de modifier le pincement des roues avant en plein roulage, de quoi entre autres pouvoir mieux maintenir les pneus en température en ligne droite et limiter le graining. Une solution qui a beaucoup fait parler et dont la légalité est pour le moment présumée, sous réserve de réclamation auprès des commissaires d'un Grand Prix.

Lire aussi :

La conformité de ce dispositif n'est pas le seul point de débat, car son utilité réelle et ses avantages interrogent également, même du côté de Mercedes. Ainsi, aucune décision ferme n'a encore été prise sur le sujet après les essais menés à Barcelone. "Assurément, relais après relais, nous en apprenions plus", a expliqué Valtteri Bottas. "Avec les tests, les ingénieurs ont plus de temps pour apprendre des choses grâce aux données et fixer plus de lignes directrices pour nous, les pilotes, sur la façon de l'utiliser au mieux."

"Dans quelles situations peut-il procurer un avantage, quel avantage, et sur quels circuits ? Ce sont des points d'interrogation. Nous sommes heureux de l'avoir sur la voiture, et désormais tout se passe très tranquillement et commence à donner l'impression que tout se déroule automatiquement sans trop y penser. Nous l'utilisons de la façon que nous pensons être la meilleure. Je ne vois pas de raison de ne pas [l'utiliser à Melbourne]."

Lewis Hamilton affichait quant à lui une certaine prudence quant à la possibilité de disposer du DAS en Australie : "Pour l'instant, je ne l'utilise pas vraiment. Parfois, vous faites des essais avec, parfois sans. Je ne sais pas à quel point nous allons l'utiliser."

Avec Luke Smith

Article suivant
Wolff : "Ne faisons pas comme Ferrari, soyons prudents"

Article précédent

Wolff : "Ne faisons pas comme Ferrari, soyons prudents"

Article suivant

Un pas de plus pour le projet de GP F1 à Rio de Janeiro en 2021

Un pas de plus pour le projet de GP F1 à Rio de Janeiro en 2021
Charger les commentaires