Hamilton : Bottas a "laissé la porte ouverte" à Verstappen

Lewis Hamilton déclare que son coéquipier Valtteri Bottas "a laissé la porte ouverte" à Max Verstappen au départ du Grand Prix de Mexico.

Le poleman Valtteri Bottas et Lewis Hamilton monopolisaient la première ligne pour Mercedes au Grand Prix de Mexico, l'écurie espérant en profiter pour maîtriser le début de la course sur l'Autódromo Hermanos Rodríguez. Ils ont abordé le premier virage à trois de front avec Max Verstappen, qui leur a fait l'extérieur et a pris la tête de la course devant Hamilton, tandis que Bottas s'est retrouvé en tête-à-queue après avoir été heurté par Daniel Ricciardo.

Hamilton a déclaré après la course qu'il essayait de protéger son côté du circuit mais que Bottas n'avait pas utilisé la même tactique au départ : "J'avais envisagé ça différemment, naturellement, dans la mesure où Valtteri aurait peut-être pu prendre un meilleur départ et j'aurais essayé de prendre son aspiration. Mais j'étais à côté de lui, ce qui était bien, puis je couvrais juste mon côté de la piste, j'essayais d'assurer que personne ne puisse venir à l'intérieur."

Lire aussi :

"J'essayais de maintenir la Red Bull que je voyais dans mon rétroviseur derrière, et je pensais que Valtteri ferait pareil. Mais il a manifestement laissé la porte ouverte à Max, et Max était sur la trajectoire, alors il a super bien freiné au premier virage. Parce que j'étais à l'intérieur sur la poussière, il n'y avait pas d'espoir pour moi."

Directeur de Mercedes AMG F1, Toto Wolff déclare comprendre la position de Bottas compte tenu du manque de visibilité dans les rétroviseurs mais estime néanmoins que ses deux voitures auraient pu neutraliser la menace Verstappen au départ : "Dans ces voitures, c'est très difficile d'évaluer ce qui se passe derrière soi dans les rétroviseurs, mais je pense que s'ils étaient allés plus sur la gauche [Verstappen] ne serait pas passé devant, il aurait été coincé."

Quant à Bottas, il a expliqué ce qui lui est arrivé au premier virage, ce qui a entraîné une course abominable lors de laquelle il est resté coincé pendant Ricciardo la majorité du temps, avec un arrêt au stand lent qui a mis un terme à ses espoirs de points.

"Le départ était correct, pas trop mauvais, mais Verstappen a pris un peu d'aspiration et il a freiné vraiment tard", indique le Finlandais à Sky Sports F1. "Mais soudain, à la corde du premier virage, je crois que Daniel m'a percuté à l'arrière et je suis parti en tête-à-queue à cet endroit-là, je n'ai rien pu faire, puis après ça c'était compliqué de gagner du terrain en course. J'étais trop proche des voitures, et gérer le moteur et les freins, j'y arrivais jusqu'à trop me rapprocher, alors ce n'était pas facile."

Avec Luke Smith

partages
commentaires
Wolff : Bottas n'aurait pas dû ouvrir la porte à Verstappen
Article précédent

Wolff : Bottas n'aurait pas dû ouvrir la porte à Verstappen

Article suivant

Les modifications à Abu Dhabi achevées et dévoilées

Les modifications à Abu Dhabi achevées et dévoilées
Charger les commentaires