Hamilton s'attend à un trafic "cauchemar" en qualifications

partages
commentaires
Hamilton s'attend à un trafic "cauchemar" en qualifications
Par :

Lewis Hamilton s'attend à ce que le trafic durant les qualifications du Grand Prix d'Italie 2020 de F1 vire au cauchemar sur le tracé de Monza.

Le week-end du Grand Prix d'Italie a démarré normalement pour Lewis Hamilton et Mercedes, dans les standards des week-ends précédents, avec un avantage sur un tour assez conséquent. Bien évidemment, les chronos sont particulièrement scrutés lors de cette épreuve puisque, à partir de ce samedi, la limitation tant discutée des modes moteur entrera en vigueur, obligeant les pilotes à ne faire les qualifications et la course que sur un seul mode d'utilisation des unités de puissance.

Lire aussi :

Deuxième temps des EL1 puis meilleur temps des EL2, le sextuple Champion du monde s'est satisfait du travail fait entre les deux séances du jour, sans vraiment se préoccuper des autres écuries. "On dirait que nous avons fait quelques progrès entre les EL1 et les EL2. En EL1, les sensations n'étaient pas super parce que l'appui est faible ici évidemment, donc il y a pas mal de glissade. Je pense qu'en EL2, nous avons fait des pas dans la bonne direction. Ça sera serré entre pas mal de gens, je pense."

"Je crois que nous avons quelques améliorations de plus à faire, et je pense que [la voiture] sera alors là où elle doit se trouver. Valtteri [Bottas, premier et second respectivement des deux séances, ndlr], il n'y a pas énormément de virages, donc c'est souvent bien plus serré qu'à un endroit comme Spa."

"Je ne sais pas [si quelqu'un peut se rapprocher de Mercedes], je n'ai pas beaucoup regardé les temps, je travaillais sur les réglages. Je ne sais même pas à quel point je suis proche de lui ou lui de moi. J'essaie juste de m'assurer d'avoir le bon équilibre pour un seul tour, car il est très difficile de dépasser ici, et ensuite juste de trouver comment avoir le bon équilibre pour la course."

Lire aussi :

Outre la question des performances, qui sera forcément en partie éclaircie après les qualifications ce samedi, la recherche de l'aspiration et la préparation des tours risquent à nouveau de se combiner pour former d'importantes files de monoplaces quasiment à l'arrêt, comme cela s'est déjà vu durant les deux séances de ce vendredi. Hamilton se souvient de l'épisode de 2019 et ne s'attend pas vraiment à mieux lors de cette édition en dépit des avertissements et mesures de la FIA.

"C'était difficile par le passé, évidemment. L'année dernière, nous n'avons même pas pu faire le dernier tour. Ça sera intéressant ; j'ai entendu qu'ils pourraient mettre en place un temps minimum pour faire un tour [pas plus de 1'43"000 entre les deux lignes de Safety Car lors des tours de sortie/rentrée, soit deux secondes de moins qu'en 2019, ndlr], peut-être que ça aidera. Mais je pense que ça va quand même être un cauchemar dans le dernier virage, avec tout le monde qui va essayer de créer un écart. Il va vraiment falloir travailler dur."

Top 3 des Essais Libres 2 du GP d'Italie 2020

P. Pilote Constructeur Tours Temps Ecart
1 United Kingdom Lewis Hamilton
Mercedes 32 1'20.192
2 Finland Valtteri Bottas
Mercedes 29 1'20.454 0.262
3 United Kingdom Lando Norris
McLaren 19 1'21.089 0.897

Related video

Bottas s'étonne de l'avance prise par Mercedes à Monza

Article précédent

Bottas s'étonne de l'avance prise par Mercedes à Monza

Article suivant

Renault n'a pas cherché la performance en essais libres

Renault n'a pas cherché la performance en essais libres
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Italie
Catégorie EL2
Lieu Autodromo Nazionale Monza
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes Mercedes
Auteur Fabien Gaillard