Hamilton - "Ce n'est pas la faute des mécaniciens"

Le triple Champion du monde assure à ses fans qu’il n’y a pas de conspiration à son encontre chez Mercedes, et défend ardemment les mécaniciens qui travaillent sur sa monoplace.

Hamilton - "Ce n'est pas la faute des mécaniciens"
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team W07
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team W07 et Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 Team W07 dans la voie des stands
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team W07 sur la grille
Le vainqueur Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 Team, le deuxième, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team fêtent le doublé avec l'équipe
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team W07 sur la grille
Podium : le vainqueur Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 Team, le deuxième, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team signe des autographes pour les fans
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team pendant la parade des pilotes
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team W07

Victime de problèmes de fiabilité à la fois en Chine et en Russie, Lewis Hamilton a laissé échapper de gros points au championnat, pendant que son coéquipier Nico Rosberg a enchaîné deux victoires supplémentaires. Il n’en fallait pas plus pour que certains de ses fans, principalement via les réseaux sociaux, accusent Mercedes de complot !

Toto Wolff lui-même est monté au créneau, estimant que cette théorie était l’œuvre de "cinglés" et ne méritait ni d'être prise au sérieux, ni de s’attarder dessus. Un contexte dans lequel Hamilton a également tenu à défendre son équipe de mécaniciens, dont il salue le travail acharné. 

"Je suis vraiment fier de mes gars, et des gars qui ont pris l’avion la nuit dernière [la veille du Grand Prix] avec de nouvelles pièces", a souligné le Britannique dimanche soir. "Particulièrement de mon côté du garage, ils connaissent sans aucun doute une période difficile en ce moment."

Si Hamilton ne travaille plus avec le même groupe de mécaniciens qu'auparavant sur sa voiture, il ne voit aucune raison pour laquelle il lui serait impossible de gagner à cause d’un tel changement.

"Depuis que je suis arrivé [chez Mercedes], j’avais un groupe de gars, puis sans raison particulière ça a été échangé. Ces gars-là sont arrivés et nous avons connu quelques mauvaises expériences, et c’est certain que je ne peux qu’imaginer qu’ils ressentent de la pression ; ça n’a rien à voir avec eux, ils font un travail fantastique. Et il n’y a aucune raison pour laquelle nous ne pourrions pas gagner, nous avons seulement ces problèmes qui surviennent."

Hamilton comprend ses fans

Réagissant devant les fans qui veulent suspecter un complot de Mercedes à son encontre, Hamilton fait preuve de compréhension, tout en assurant que ça ne peut pas être le cas. 

"D’abord, les gens qui disent cela ressentent la même douleur que moi", estime-t-il. "C’est comme ça, nous gagnons et nous perdons ensemble. Ils se sentent touchés et traversent des émotions car nous sommes liés de cette manière, c’est quelque chose de beau. Naturellement, dans tout sport ou toute situation, c’est plus facile de s'emparer de ce qu’il y a de négatif. Je veux juste leur assurer que, comme je l’ai dit plus tôt, mes gars font un travail fantastique, et ce n’est pas leur faute."

Néanmoins, suite au premier problème rencontré sur son unité de puissance en Chine, Hamilton a révélé qu’il n’était pas forcément satisfait de la manière dont le processus d’information interne était appliqué par son équipe. Sur ce point, il affirme qu’il fera le nécessaire pour être impliqué de la meilleure manière dans le travail mené par son équipe et dans la construction de l'échange. 

"Il y a des choses que j’ai essayé de comprendre, et j’ai demandé à être informé de ce qui se passe", a-t-il confirmé. "Par exemple, après la dernière course [à Shanghai] je n’ai pas reçu d’e-mail avec le rapport, alors je ne pouvais rien savoir à ce sujet. Je l’ai reçu plus tard, et ils ont dit qu’ils auraient dû m’envoyer un e-mail."

"La semaine prochaine, j’aurai toutes les informations, et si elles ne me sont pas envoyées, je m’assurerai que ce soit fait. Seulement parce que je veux faire partie du processus, et je peux avoir une grosse contribution, apporter mon aide. Au final, nous sommes une équipe. Nous gagnons et nous perdons ensemble, alors il s’agit de se tirer vers le haut les uns les autres."

partages
commentaires
Renault veut prolonger avec Red Bull pour 2017
Article précédent

Renault veut prolonger avec Red Bull pour 2017

Article suivant

Les équipes boudent le pneu dur pour le GP d'Espagne

Les équipes boudent le pneu dur pour le GP d'Espagne
Charger les commentaires