Réactions
Formule 1 GP d'Espagne

Hamilton craint de ne pas passer en Q3 à Barcelone

Lewis Hamilton pense qu'il aura du mal à entrer dans le top 10 lors des qualifications du Grand Prix d'Espagne de F1 s'il n'est pas en mesure d'apporter d'importantes améliorations à sa Mercedes d'ici ce samedi.

Lewis Hamilton, Mercedes F1 W14

Le septuple Champion du monde, Lewis Hamilton, a connu une première journée d'essais difficile à Barcelone, alors que Mercedes effectuait sa première séance d'essais sur un circuit classique avec les améliorations installées sur la W14.

Hamilton a terminé la deuxième séance d'essais en 11e position au classement, à 0,642 seconde du leader Max Verstappen, son coéquipier George Russell étant moins de deux dixièmes plus rapide en huitième position.

La lutte derrière Red Bull semblant extrêmement serrée, Hamilton estime que beaucoup de travail sera nécessaire avant ce samedi s'il veut atteindre la Q3 sans encombre. "Je pense qu'avec le rythme que j'avais aujourd'hui, ce sera difficile pour moi d'entrer dans le top 10. Mais j'espère que nous ferons des changements pour demain."

"Je pense que nous sommes très proches les uns des autres, de la P5 à la P10. C'est impressionnant de voir les améliorations apportées par tout le monde autour de nous. Si l'on regarde [Esteban] Ocon, les Alpines se comportent très bien. Nous avons vu que l'Aston Martin est deuxième juste derrière la Red Bull, ce qui est vraiment, vraiment impressionnant. Ce ne sera donc pas facile, c'est certain."

Son coéquipier Russell s'est montré légèrement plus optimiste quant à la situation dans laquelle se trouvait Mercedes, soulignant que l'équipe était souvent confrontée à des vendredis difficiles avant que son rythme ne s'accélère pendant le reste du week-end.

Lewis Hamilton, Mercedes F1 W14

Lewis Hamilton, Mercedes F1 W14

"Nous savons que nous ne sommes pas des spécialistes du vendredi. Nous faisons souvent un pas en avant le samedi puis le dimanche, c'est dans l'ordre des choses. Mais nous sommes là où nous sommes. Je pense que beaucoup de gens apportent des évolutions et nous ne nous attendions pas à soudainement briller. Nous devons juste apprendre le plus possible à partir des informations que nous récoltons et essayer de progresser demain."

Russell a toutefois reconnu que d'autres voitures – en particulier l'Alpine – semblaient très compétitives avec peu de carburant. "Les Alpine ont l'air très fortes. Donc, entre Ferrari, Alpine et nous, ça va probablement être serré. Ensuite, il y a peut-être Nico [Hülkenberg], qui a été très rapide aujourd'hui. Je ne sais pas d'où il sort."

"Mais nous avons vu ça à Miami, je crois, Kevin [Magnussen] s'est qualifié devant nous, mais les choses ont évolué le dimanche. Je ne m'attends pas à ce que nous vivions une journée incroyable demain. Mais je m'attends assurément à ce que nous connaissions un meilleur dimanche. Alors oui, c'est ce à quoi nous nous préparons."

Hamilton a convenu que les premières indications du roulage de vendredi montraient que Mercedes avait davantage de difficultés avec son rythme sur un tour lancé que sur les longs runs. "Je pense que le rythme sur les longs relais n'était pas horrible. Nous devons juste travailler pour essayer de comprendre comment nous pouvons extraire plus sur un tour lancé."

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Alonso : Les évolutions Aston Martin fonctionnent toutes
Article suivant Pour Verstappen, il ne faut pas toucher au règlement technique F1

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse