Hamilton critique les bosses, Silverstone lui répond

partages
commentaires
Hamilton critique les bosses, Silverstone lui répond
Par :
8 juil. 2018 à 06:30

Lewis Hamilton a critiqué la nouvelle surface de la piste à Silverstone, qualifiant le circuit de "plus bosselé que la Nordschleife".

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09, devant Sergio Perez, Force India VJM11
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Le poleman Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09 dans le parc fermé
Le poleman Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1

La surface de Silverstone a été refaite en début d'année pour enlever plusieurs bosses qui étaient particulièrement problématiques pour les pilotes MotoGP.

Lewis Hamilton reconnaît que le circuit est "plus rapide que jamais" mais déplore "de l'argent gâché, qui aurait pu être bien mieux utilisé".

"Les gens qu'ils ont embauchés ont fait le pire travail possible", affirme Hamilton. "C'est la piste la plus bosselée que j'aie jamais connue. Elle est plus bosselée que la Nordschleife, qui a 100 ans. On a les yeux qui sortent de la tête. À part ça, c'est fantastique, mais bon sang, il faut qu'ils embauchent quelqu'un de meilleur. Je ne sais pas comment on peut faire un si mauvais travail en posant l'asphalte."

C'est Aggregate Industries qui a refait la surface de la piste, cette entreprise s'étant déjà chargée de cette tâche il y a 21 ans, ainsi que des travaux partiels depuis lors. Au moment de poser le nouvel asphalte, la tolérance était de 3 mm, pour "un énorme projet" et "un immense engagement financier de notre part" comme l'a confié Stuart Pringle, directeur général de Silverstone, auprès de Motorsport.com.

"Cette surface partiellement re-posée avait créé un circuit bosselé, avec une adhérence très variable", explique Pringle. "Ce mélange d'asphalte est à la pointe de la technologie. Il a été posé avec des caractéristiques de qualité, incomparables avec ce que l'on retrouve sur les autoroutes ; rares sont les entreprises capables de mener un tel projet à bien. Si nous faisons appel à eux, et si notre manager depuis 30 ans insiste pour que nous fassions appel à eux, ce n'est pas pour rien."

"Ce n'est pas ce que nous voulions entendre, surtout venant de la star que nous soutenons tous, mais nous prenons ces commentaires en compte."

Tous les pilotes ne se montrent pas critiques de la nouvelle surface pour autant, Fernando Alonso la qualifiant de "meilleure, moins bosselée, avec plus d'adhérence".

Lorsque les plaintes d'autres pilotes sont mentionnées, Alonso rétorque : "Ils ne se souviennent pas de la course de l'an dernier ! C'était très, très bosselé. C'est naturel ici, mais c'est vraiment mieux que l'an dernier."

Il est probable que les vitesses de passage en courbe plus élevées et les réglages agressifs des voitures accentuent les caractéristiques bosselées de la piste.

Silverstone surveille la situation au fil du week-end et Aggregate va scanner la piste de nouveau afin de rechercher toute anomalie sous la surface. C'est particulièrement important à l'aube du Grand Prix MotoGP, le mois prochain.

"Il ne sert à rien de le faire si ce n'est pas fait comme il faut", poursuit Pringle. "En rendant le circuit plus rapide, nous avons peut-être mis son caractère historique encore plus en évidence. C'est fantastique d'entendre qu'il a plus d'adhérence et est plus rapide, c'était l'objectif."

"Nous entendons les commentaires, et il sera intéressant de voir ce que nous apprendrons de notre toute nouvelle piste après notre premier Grand Prix, surtout vu les températures extrêmes que nous connaissons actuellement. Tout cela fait partie d'un processus d'apprentissage. Nous allons essayer de le comprendre, nous ne dépensons pas autant d'argent pour faire le travail à moitié."

Article suivant
Gasly : "C'est fou le temps qu'on perd en ligne droite"

Article précédent

Gasly : "C'est fou le temps qu'on perd en ligne droite"

Article suivant

De Ferran veut inculquer l'esprit d'autocritique chez McLaren

De Ferran veut inculquer l'esprit d'autocritique chez McLaren
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Grande-Bretagne
Lieu Silverstone
Pilotes Lewis Hamilton Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Scott Mitchell
Soyez le premier à recevoir toute l'actu