Hamilton dans l'attente de l'enquête sur le moteur de Rosberg

Mercedes étudie encore le problème moteur dont a souffert Nico Rosberg samedi matin en EL3 à Monza, et l’équipe reconnait que cela concerne également l’unité de puissance de la monoplace de Lewis Hamilton. 

Nico Rosberg a été forcé de revenir à l’ancienne spécification moteur qu’il utilisait à Spa, mais Lewis Hamilton a déclaré qu’il n’était pas inquiet quant aux résultats des analyses de l’équipe. 

"Jusqu’à présent je ne suis pas inquiet à ce sujet car ça ne m’a pas affecté", a-t-il précisé quand Motorsport.com l’a questionné sur le sujet. "C’est évidemment à l’équipe de réfléchir à ça. Je suis juste concentré sur le fait d’essayer de faire le meilleur travail possible [dimanche]. Quoi qu’il en soit nous courrons contre les Ferrari, donc ça ne me préoccupe pas."

Toto Wolff a déclaré que l’équipe n’avait rien changé au moteur de Hamilton pendant les qualifications afin de ne pas prendre de risque inutile. 

"Nous avons fait fonctionner le moteur de Lewis normalement en qualifications", a-t-il confirmé. "Il n’y avait pas de conservatisme car nous ne connaissons tout simplement pas l’origine du problème sur le moteur de Nico. Et nous ne pensons pas que c’était lié à la performance. Nous n’avons pas encore identifié le problème pour ce qui concerne l’impact que cela aurait sur le moteur de Lewis [pour la course]. Il y a encore une grosse question à ce sujet sur ce qui est arrivé, et sur des risques potentiels pour demain."

Néanmoins, Wolff a admis que si un problème sérieux était découvert, dans un cas extrême l’équipe pourrait changer le moteur de Hamilton. Un tel scénario imposerait au pilote britannique de s’élancer depuis la voie des stands. 

"Il était clair qu’aujourd’hui, même si nous avions trouvé quel était le problème, nous n’aurions pas pu changer deux moteurs [avant les qualifications], donc nous l’avons fait sur la voiture de Nico. Si nous trouvons un problème majeur ou quelque chose qui pourrait mettre en péril la course de Lewis, ce serait certainement quelque chose à considérer, car notre voiture a un rythme formidable et c’est mieux de jouer la sécurité. Pour le moment, nous ne savons pas."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Italie
Circuit Monza
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités
Tags moteur, unité de puissance, v6