Hamilton en désaccord avec Mercedes pour l'aéro à Suzuka

Lewis Hamilton et Mercedes semblent être en désaccord quant au package aérodynamique à utiliser pour le Grand Prix du Japon.

La Mercedes W08 Hybrid était dotée d'une évolution pour le Grand Prix de Malaisie, mais après que les deux pilotes l'ont testée en essais libres, seul Valtteri Bottas l'a conservée pour le reste du week-end – et il l'a regretté, affichant un rythme particulièrement médiocre pour obtenir la cinquième place en course.

Il semble que la décision concernant la direction à emprunter à Suzuka n'ait pas encore été prise, attendue pour la fin de journée.

"Ce n'est pas décidé pour l'instant, c'est une discussion constante", commente Lewis Hamilton. "L'équipe veut aller dans une direction, mais j'hésite, je penche plus pour une autre. J'ai une grande confiance en l'équipe, je sais qu'elle veut gagner autant que moi, donc nous allons trouver un accord et nous assurer de prendre la bonne décision."

"C'est important de se remettre en question les uns les autres. En tant que pilote, j'émets toujours des doutes. Ils ont des chiffres selon lesquels ça va donner ça, mais j'émets des doutes même si le résultat est parfait, parce que le chiffre parfait n'est pas forcément le meilleur en piste."

"J'ai entendu dire qu'il allait pleuvoir demain, ce qui va un peu nous compliquer la vie pour analyser les réglages que nous aurons. Nous prendrons sûrement une décision en fin de journée ; nous avons une autre réunion en fin de journée, donc nous devrions avoir décidé à 18h."

Une incertitude qui plaît à Hamilton

Un rapport de force clair avait semblé s'établir entre Ferrari et Mercedes au début de la saison : la SF70H était particulièrement à l'aise sur les circuits sinueux, en témoigne sa démonstration monégasque, tandis que la W08 atteignait son plein potentiel sur les pistes rapides. Les dernières manches en date, notamment celle de Sepang, ont toutefois remis ce concept en question.

"J'ai bon espoir que la voiture fonctionne à un moment ou à un autre", poursuit Hamilton. "C'est juste qu'à ce stade de la saison, je ne sais toujours pas où elle va être bonne, où elle va exceller – comme à Silverstone – ni où il va y avoir de vraies difficultés comme en Malaisie ou à Singapour. Si l'on regarde la dernière course, nous étions loin, et tout d'un coup nous avons eu la pole position. Je suis parvenu à signer un beau tour, et je ne savais même pas d'où il venait."

"Si nous savions ce qui va se passer à la course suivante, ce serait un peu insipide. J'aime que nous arrivions sans savoir. Certains disent que nous avons chuté, que nous sommes en difficulté, mais ce n'est pas le cas. Nous restons en tête du championnat, nous avons encore une très bonne voiture. Nous essayons de la comprendre de mieux en mieux, car il y a constamment quelque chose de nouveau dans la balance, qui peut nous prendre par surprise."

 
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Japon
Circuit Suzuka
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités