Hamilton excusé pour son piercing, Mercedes à l'amende

Lewis Hamilton a dû s'expliquer devant les commissaires du Grand Prix de Singapour, où il porte de nouveau son piercing au nez. L'Anglais n'a pas été inquiété, en revanche Mercedes a été sanctionné.

Hamilton excusé pour son piercing, Mercedes à l'amende

Sous enquête des commissaires depuis le début de la journée à Singapour, Lewis Hamilton n'a finalement pas été sanctionné alors qu'il portait son piercing au volant. En revanche, Mercedes a écopé d'une amende de 25 000 € dans le même dossier, pour ne pas avoir signalé cette situation correctement au niveau administratif.

La nouvelle direction de course formée cette année par Eduardo Freitas et Niels Wittich a décidé de faire appliquer l'interdiction de porter des bijoux, après avoir prévenu les pilotes et leur avoir donné plusieurs courses pour se mettre en conformité. Lewis Hamilton, bien qu'agacé par cette directive, s'y est finalement plié et le chapitre semblait clos puisqu'il avait notamment retiré son piercing lors des derniers Grands Prix. Or, il le porte de nouveau en piste ce week-end sur le circuit de Marina Bay. Logiquement, le septuple Champion du monde et son équipe ont été convoqués par les commissaires pour s'expliquer, d'autant que la présence de ce bijou n'était pas déclarée dans le formulaire d'auto-vérification que doivent fournir les écuries à chaque Grand Prix depuis 2019.

Après enquête, Lewis Hamilton a été blanchi par les commissaires, qui ont accepté ses explications : le Britannique a contracté une infection et le personnel médical lui a en effet conseillé de ne plus retirer son piercing jusqu'à une guérison complète. Mercedes a d'ailleurs fourni à la FIA un rapport médical en adéquation. "Les commissaires ont ensuite consulté le délégué médial adjoint de la FIA, le Dr Ian Roberts, qui a pris connaissance du rapport médical et s'est rallié à l'avis qu'il mentionne", précise la décision écrite des commissaires. "À la lumière des circonstances atténuantes, nous avons décidé de ne prendre aucune mesure supplémentaire."

Lewis Hamilton à l'issue des qualifications du GP de Singapour.

Lewis Hamilton à l'issue des qualifications du GP de Singapour.

Troisième des qualifications du Grand Prix de Singapour, où il a lutté pour la pole position, Lewis Hamilton a profité de la conférence de presse organisée après la séance pour s'expliquer.

"Je n'essaie pas de faire passer un message [en portant à nouveau ce piercing]", a-t-il assuré. "En fait, j'ai ce bijou dans le nez depuis des années. Et il y a eu toute cette agitation au début de l'année. A l'époque, il était comme soudé, il ne s'enlevait pas. Ils m'ont donné une dérogation pour plusieurs Grands Prix jusqu'à ce que je trouve une solution. Puis je suis allé me le faire enlever et j'ai essayé de trouver une solution pour le remettre et l'enlever [régulièrement]. Ça s'est infecté à cause de ça, et j'ai continué de le faire malgré cette infection. Après j'ai eu une boule de sang et j'avais une sacrée plaie sur le nez. Puis j'ai dû faire soigner la boule de sang, c'était dégoûtant car il y avait du pus, du sang et tout ça. Ensuite j'ai mis ça et ces deux dernières semaines, ça a commencé à guérir, et ils [les médecins] m'ont demandé de le garder. C'est fou de devoir parler de quelque chose d'aussi infime. J'enlève tout le reste. Franchement, à ce stade, je ne m'en soucie pas vraiment."

"J'ai une lettre du médecin. J'ai fait de mon mieux et, comme je le disais à Charles [Leclerc], l'une des raisons données [pour retirer les bijoux] il y a un moment était celle de la chaleur s'il y a du feu, avec le métal qui est conducteur. Mais nos combinaisons en sont couvertes. Nos harnais, la fermeture éclair, la boucle autour du casque, les fils [pour la radio], il y a du métal. Je ne sais pas, tout ça est un peu idiot. Les commissaires devraient être là pour assurer notre sécurité, mais là ce n'est pas un problème de sécurité."

Concernant l'amende de 25 000 € infligée à Mercedes, les commissaires ont indiqué que le directeur sportif de l'écurie allemande "n'était pas au courant que Lewis Hamilton portait un piercing [dans la voiture]".

"Lors des derniers Grands Prix, Hamilton avait retiré le piercing avant de courir", précise leur rapport. "L'équipe a supposé, sans se renseigner auprès de Hamilton, qu'il avait continué de suivre la même procédure pour ce Grand Prix. Les commissaires acceptent le fait que l'erreur dans le formulaire n'était pas intentionnelle ou délibérée, mais elle n'aurait pas eu lieu si l'écurie s'était renseignée auprès de Lewis Hamilton avant de la remplir."

Lire aussi :
partages
commentaires

Related video

Ocon éliminé en Q1 : "La voiture tirait à droite sur les freinages"
Article précédent

Ocon éliminé en Q1 : "La voiture tirait à droite sur les freinages"

Article suivant

Russell victime d'un étonnant problème : "Comme si on me poussait"

Russell victime d'un étonnant problème : "Comme si on me poussait"