Hamilton explique la clé de sa gestion de course

Maître de la tête de course de bout en bout, Lewis Hamilton a pourtant vu l'écart faire le "yo-yo" avec Nico Rosberg. Après le Grand Prix, le Britannique a expliqué avoir géré cet écart, soulignant qu'il pouvait élever le rythme lorsqu'il en avait besoin.

Alors qu'il accentue son avance en tête du Championnat du Monde, le pilote Mercedes a expliqué plus précisément comment il avait pu maîtriser Rosberg derrière lui, sur fond de gestion de la consommation de carburant.

Championnats : Les classements après Montréal

"L'économie d'essence n'a jamais été critique. Ils suggéraient que j'attaque pour creuser l'écart puis que j'économise l'essence, mais quand on fait ça, les pneus perdent leur température", a-t-il précisé. "J'ai donc économisé au début pour pouvoir attaquer à la fin, juste comme il le fallait quand Nico a commencé à élever son rythme."

"Quand on est derrière quelqu'un ici, on a tout le temps l'aspiration donc on utilise moins d'essence."

Foi en son équipe

Deux semaines après sa terrible désillusion monégasque, Hamilton a pu trouver de quoi garder pleine confiance en son équipe. Il n'a pas non plus manqué d'avoir une pensée émue pour son ingénieur de course.

"La dernière course était incroyable et a renforcé mon équipe. Je suis reconnaissant pour la pole et pour la victoire."

"Les émotions sont mitigées car mon ingénieur a perdu un membre de sa famille la semaine dernière. Je voulais m'assurer de gagner et je suis très reconnaissant."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Canada
Sous-évènement Course
Circuit Circuit Gilles-Villeneuve
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes Mercedes
Type d'article Résumé de course
Tags montreal, réactions