Hamilton : Les faiblesses de la W08 persisteront en 2017

Les points faibles de la Mercedes W08 sont connus sur les circuits à fort appui aérodynamique, mais ils ne devraient pas être corrigés avant l'arrivée de la monoplace 2018, selon Lewis Hamilton.

Vainqueur à Singapour, sur un circuit où Mercedes éprouve chaque année de grosses difficultés, Lewis Hamilton a pu profiter de circonstances de course favorables le week-end dernier. Il n'en reste pas moins que la W08 peine à se montrer redoutable sur des tracés à basse vitesse et demandant beaucoup d'appui, ce qui ne devrait pas changer d'ici la fin de l'année.

Après le Grand Prix d'Italie à Monza, Valtteri Bottas a révélé que Mercedes travaillait sur des évolutions à venir en fin de saison et visant a améliorer les faiblesses de la Flèche d'Argent dans ce domaine. Néanmoins, son coéquipier Lewis Hamilton ne croit pas à une correction réelle de ce talon d'Achille cette année.

"Je crois que ce week-end [à Singapour] montre vraiment les forces et les faiblesses de notre voiture, et ses caractéristiques", estime le triple Champion du monde. "En conditions sèches, nous étions absents, alors venir gagner sur ce qui est probablement notre plus mauvais circuit, peut-être avant ou après Monaco, c'est évidemment un résultat formidable." 

"Nous devons rester sur nos gardes et continuer à essayer de tout extraire de cette voiture. Nous comprenons ce que nous pouvons potentiellement faire pour l'avenir, pour la rendre meilleure. Ça n'arrivera pas avec cette voiture, éventuellement avec la prochaine. Nous devons juste nous assurer que ça ne soit pas pire lorsque nous le ferons, car c'est en fait plutôt bon ailleurs."

Serré sur tous les circuits

D'ici la fin de la saison, les circuits visités devraient davantage convenir à la Mercedes, tandis que Lewis Hamilton compte désormais 28 points d'avance sur Sebastian Vettel en tête du championnat. Néanmoins, la donne est insuffisante pour laisser la place au moindre relâchement, et le pilote britannique s'attend à une lutte serrée jusqu'au bout.

"En Malaisie, je pense que ça devrait aller", commente-t-il. "Ensuite il y a le Japon, un circuit avec beaucoup d'appui, où ça pourrait être serré. Les Red Bull sont très, très fortes sur ce circuit, ce ne sera vraiment pas notre point fort. À Austin, je pense que ça ira pour nous. Le Brésil devrait être un endroit où ces gars-là seront particulièrement forts. Ferrari le sera. Honnêtement, je pense que ce sera très serré lors des prochaines courses." 

"C'est difficile de prédire. Peut-être que lorsque l'on ira à Mexico, par exemple, on mettra l'appui maximum, car c'est élevé [en altitude], il y a peu de traînée, et peut-être que les voitures qui ont un peu plus d'appui pourraient avoir l'avantage sur nous. Mais ce ne sont que des spéculations. Nous verrons quand nous y serons." 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités
Tags aero, développement, w08