Hamilton : Ferrari "n'extrait pas son plein potentiel"

partages
commentaires
Hamilton : Ferrari "n'extrait pas son plein potentiel"
Par :
17 avr. 2019 à 13:45

Lewis Hamilton pense que l'équipe Ferrari n'a pas extrait "le plein potentiel" de sa SF90 en ce début de saison 2019 de F1.

Le début de saison de Mercedes est quasiment idéal. L'écurie allemande a récolté 130 des 132 points mis en jeu depuis Melbourne, ne laissant échapper que le point du meilleur tour à Bahreïn et en Chine. C'est la première fois qu'une écurie démarre une saison par trois doublés consécutifs depuis Williams en 1992.

Et même si celui de Sakhir doit beaucoup au problème qui a touché la Ferrari de Charles Leclerc, Lewis Hamilton rappelle qu'il fallait être présent pour pouvoir en profiter. "Je pense qu'avec ce que nous avons, nous fonctionnons à notre plein potentiel. Mais il va y avoir plus d'améliorations de la performance à l'avenir, nous allons progresser." 

Lire aussi:

"Je pense que lors de la dernière course [à Bahreïn], on peut dire que ça n'était pas nécessairement totalement au mérite, parce que nous n'étions pas suffisamment rapides pour remporter la course. Mais des choses se sont passées en chemin et il faut se placer soi-même en position de gagner, et nous l'avons fait. Je pense en tout cas que, en particulier, la première [en Australie] et celle-ci étaient entièrement dues au mérite."

"Je pense que les autres ont une bonne voiture. Les Ferrari, on dirait qu'ils n'extraient pas leur plein potentiel le week-end, et puis leur exécution ne semble pas aussi parfaite que ce qu'ils ont montré par le passé. Nous savons que nous avons Ferrari à nos trousses et nous savons que les Red Bull sont à peu près là, quelque part, mais de nouveau ils ne sont pas performants comme un tout, comme nous le sommes en tant qu'équipe et c'est ce qu'il faut aujourd'hui, juste une attaque maximum sur le plan global. Il sera intéressant de voir comment les prochaines courses se passent."

"Nous dépassons les attentes par rapport à notre potentiel"

Au sortir des essais hivernaux, Lewis Hamilton a plusieurs fois déclaré qu'il pensait que Ferrari avait l'avantage et il maintient cette analyse. "Nous avons fait les tests, nous savions que c'était très serré, nous avions placé la voiture dans une fenêtre mais nous savions que c'était de l'ordre de quelques dixièmes, cependant nous pensions qu'ils avaient l'avantage."

"Je ne suis pas sûr qu'ils aient vraiment réussi un bon week-end pour l'instant, mais il semblait que ça allait être un bon week-end pour eux à Bahreïn, et puis ça a commencé à se dégrader. [En Chine], ils ont eu des hauts et des bas tout au long du week-end."

"Je ne sais pas vraiment où ils perdent [du temps], mais ils gagnent quelque chose comme 0"4 dans les lignes droites, alors qu'ils sont moins rapides dans les virages, donc il sera intéressant de voir combien de temps ils vont adopter cette stratégie lors des courses à venir. Mais il y a encore beaucoup de courses où leur voiture pourra peut-être surpasser la nôtre."

"Ils ont toujours une voiture plus courte que la nôtre, donc ça pourrait mieux fonctionner sur certains circuits, mais c'est un peu tôt pour le dire. En tout cas, clairement, trois doublés, je pense que nous dépassons un petit peu les attentes pour l'instant par rapport à notre véritable potentiel. Mais il y a plus à venir."

Avec Adam Cooper 

 
Article suivant
Les rumeurs ont faire rire Wolff et le clan Verstappen

Article précédent

Les rumeurs ont faire rire Wolff et le clan Verstappen

Article suivant

L'opération séduction continue pour Albon chez Toro Rosso

L'opération séduction continue pour Albon chez Toro Rosso
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Chine
Pilotes Lewis Hamilton Boutique
Équipes Mercedes Boutique , Ferrari Boutique
Auteur Fabien Gaillard
Soyez le premier à recevoir toute l'actu