Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
23 Heures
:
32 Minutes
:
00 Secondes
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
14 jours

Hamilton : Ferrari a "perdu un peu de puissance" à Austin

partages
commentaires
Hamilton : Ferrari a "perdu un peu de puissance" à Austin
Par :
3 nov. 2019 à 13:10

À l'issue des qualifications du Grand Prix des États-Unis, l'équipe Mercedes a noté une perte de puissance moteur chez Ferrari.

Devancé d'un souffle – ou douze millièmes – par Valtteri Bottas en qualifications, Sebastian Vettel a touché du doigt la pole position à Austin. Mais le quadruple Champion du monde devra se contenter d'un départ en première ligne, tandis que Charles Leclerc a signé le quatrième temps au volant d'une Ferrari qui n'a pas dominé son sujet dans l'exercice du tour rapide. Sur fond de spéculations autour de l'unité de puissance conçue à Maranello, le clan Mercedes a justement fait remarquer qu'une partie de l'avantage pris par la Scuderia en ligne droite dernièrement avait disparu sur le Circuit des Amériques...

Les commentaires de Lewis Hamilton et Toto Wolff ont inévitablement une valeur différente dans le contexte actuel, puisque l'on sait que la FIA a publié une Directive Technique avant ce Grand Prix quant à l'utilisation du débitmètre, en réponse à une question soulevée par Red Bull Racing. Cependant, dans leurs propos, les deux hommes de l'écurie allemande ne sont pas allés jusqu'à faire le lien entre leur constat et cette note technique.

Lire aussi :

"Ce qui est sorti cette semaine est assez intéressant à voir", confie Hamilton, qui ne s'élancera que cinquième sur la grille du Grand Prix des États-Unis. "Manifestement aujourd'hui [samedi], je crois qu'ils ont perdu un peu de puissance. Il sera intéressant de voir comment ça continue où par quoi ça se traduit en course. Dans l'ensemble, ils restent plus rapides que nous dans les lignes droites. Espérons que notre voiture sera solide tout au long de la course. Les relais [longs, vendredi] étaient bons, et un peu plus difficiles [samedi]. J'espère que demain [dimanche] sera un jour meilleur."

Pour sa part, le directeur de l'écurie de Brackley a confirmé les propos de son pilote concernant l'effacement de l'avantage de Ferrari en ligne droite, mais a refusé de laisser entendre que cela pouvait être la conséquence de la publication récente de la Directive Technique de la FIA. "Les trois top teams étaient certainement plus proches les uns des autres au niveau de la performance en ligne droite ici", constate Toto Wolff. "Mais je ne dirais pas que c'est lié à un événement particulier. C'est un fait, nous avons décroché notre première pole position depuis juillet, depuis Hockenheim, et nous étions vraiment dans le match."

Interrogé sur la Directive Technique, l'Autrichien estime que la FIA a envoyé un message "fort" en "clarifiant la situation", en utilisant "des mots très clairs" pour rappeler ce qu'autorise et interdit le Règlement Technique. "Mais c'est un processus habituel", fait-il remarquer. "C'est déjà arrivé auparavant, et ça fait partie du rôle de l'instance dirigeante."

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W10

Article suivant
Renault demande un code de conduite pour éviter le "Far West"

Article précédent

Renault demande un code de conduite pour éviter le "Far West"

Article suivant

Le COTA va engager de gros travaux pour supprimer les bosses

Le COTA va engager de gros travaux pour supprimer les bosses
Charger les commentaires