Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
42 jours

Hamilton : La grille inversée, une "excuse" pour de mauvaises décisions

partages
commentaires
Hamilton : La grille inversée, une "excuse" pour de mauvaises décisions
Par :
26 sept. 2019 à 15:37

Lewis Hamilton craint que la volonté de la F1 d'essayer des artifices tels que les grilles inversées est "une excuse pour ne pas faire un travail suffisamment bon" au niveau du règlement 2021.

Les législateurs de la F1 envisagent de tester, possiblement dès 2020, des courses qualificatives dont la grille serait inversée par rapport au classement du championnat du monde et dont l'ordre d'arrivée déterminerait l'ordre de départ de la course du dimanche. Cette idée a déjà suscité des réactions plus que mitigées, notamment de la part de Sebastian Vettel qui n'y est pas allé par quatre chemins en évoquant une "connerie totale".

Lewis Hamilton avait également réagi négativement à une telle idée, ainsi qu'au processus d'établissement des règles 2021, avant que les pilotes ne soient invités à des réunions sur la question. Cependant, à la veille du début du Grand Prix de Russie 2019 de F1, le quintuple Champion du monde a déclaré : "C'était une inquiétude et c'est toujours la même inquiétude."

Lire aussi :

"Le fait qu'ils essaient les grilles inversées et tout ça semble être, selon moi, une excuse pour ne pas faire un travail suffisamment bon dans le processus de décision. Pourquoi alourdissent-ils les voitures ? Il n'y a aucune raison [de faire ça], ce n'est pas plus sûr, ce n'est pas mieux pour la course. Mes arguments sont toujours les mêmes. Je suis toujours inquiet. Et, par rapport à ce dont j'ai été témoin pendant la réunion, je ne pense pas que ça va changer."

Quand Motorsport.com lui a demandé si cela avait du sens pour lui que la F1 envisage des changements comme les grilles inversées pour améliorer le spectacle des courses si elle a tant confiance dans les grands changements techniques qu'elle prévoit pour 2021, Hamilton de répondre : "Les changements faits lors des saisons précédentes n'ont pas été particulièrement efficaces, donc ils n'ont probablement pas confiance dans le processus de prise de décision !"

"Je ne sais pas. Ce n'est pas un travail facile. Il y a beaucoup de gens impliqués dans ce processus. Nous les pilotes, nous essayons d'avoir une plus grande influence et un plus grand rôle pour les aider à prendre de meilleures décisions, mais ça ne semble pas faire la moindre différence", a-t-il ajouté, fataliste.

Lire aussi :

La prochaine génération de Formule 1 devrait probablement aller au-delà des 743 kg actuels en raison des pièces standards et des jantes 18 pouces. Hamilton veut tout de même "garder espoir" dans la réglementation 2021 mais concernant la question du poids des monoplaces, il ajoute : "Je n'en vois pas l'intérêt. Nous allons également être plus lents. Pourquoi la F1 veut aller moins vite ?"

"Nous sommes censés aller de l'avant avec la technologie et innover, nous devrions être plus rapides. [Toutefois] nous allons vers des pneus encore pires, des voitures plus lourdes, plus lentes... mais quand on leur parle, ils ne comprennent tout simplement pas. Quasiment aucun d'entre eux n'a participé à des courses, ni été dans une Formule 1. Mais ça a toujours été comme ça."

Avec Scott Mitchell 

Article suivant
Règles 2021 : Les équipes F1 craignent une formule monotype "GP1"

Article précédent

Règles 2021 : Les équipes F1 craignent une formule monotype "GP1"

Article suivant

Leclerc va "juste la fermer" à la radio la prochaine fois

Leclerc va "juste la fermer" à la radio la prochaine fois
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Fabien Gaillard