Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
39 jours

Hamilton a ignoré la consigne de ne pas viser le meilleur tour

partages
commentaires
Hamilton a ignoré la consigne de ne pas viser le meilleur tour
Par :
Co-auteur: Scott Mitchell
24 juin 2019 à 17:00

Lewis Hamilton a ignoré un message de son équipe lui demandant de ne pas tenter de signer le meilleur tour en course à la fin du Grand Prix de France.

Lewis Hamilton a été prévenu à quelques tours de l'arrivée que Sebastian Vettel, cinquième, avait une fenêtre dans laquelle il pouvait faire un arrêt au stand gratuit et tenter le meilleur tour en course avec des pneus neufs. Bien qu'il ait reçu cette information en étant équipé de pneus durs qui avaient parcouru 29 tours, Hamilton a signé un temps de 1'32"764 dans son dernier tour pour s'emparer brièvement du meilleur tour.

Cependant, grâce à ses pneus tendres fraîchement changés, Vettel a franchi la ligne en 1'32"740, tout juste assez pour battre son rival. Le pilote Ferrari a révélé que des problèmes de batterie avaient compromis sa course, tandis que Hamilton a jugé que passer si près du meilleur tour était un rappel du fait que son équipe et lui attaquent tout le temps.

"Je pense qu'il ne faut jamais abandonner et ne jamais être complaisant en pensant que ce n'est pas possible", a déclaré le Britannique en réponse à Motorsport.com. "Un point supplémentaire était disponible. Bien sûr, les gars ne peuvent pas savoir comment je me sens dans la voiture, mais j'ai senti qu'il restait un peu de vie dans les pneus et il n'y avait qu'un seul tour supplémentaire."

Lire aussi :

"Je me suis dit 'j'y vais, je vais essayer'. Même durant ce tour, ils disaient 'ne t'en fais pas, il a des pneus neufs, il n'y a pas moyen que tu le battes'. Mais un pilote est fou, et j'ai pensé que peut-être je pourrais y arriver. Je n'avais pas réalisé que ce serait si serré, il y a des choses que j'aurais pu faire pour que ça fonctionne. Je ne pense pas avoir fait un tour parfait, je ne pense pas avoir totalement déployé [l'énergie], ou quelque chose comme ça. Je pense que c'est une leçon pour nous, de ne jamais prendre les choses pour acquises et de continuer à attaquer."

L'explication de Lewis Hamilton a été soutenue par un échange radio avec Peter Bonnington, qui s'est passé comme suit :

*Hamilton débute le dernier tour*

Bonnington : Alors, Vettel s'est arrêté pour le meilleur tour, on ne va pas s'embarrasser avec ça.

*Hamilton approche la ligne droite opposée sur un rythme élevé*

Bonnington : Vettel est en pneus tendres maintenant, on s'attend à un tour en 1'31.

Hamilton : Je t'entends, mais s'il ne fait pas son tour, peut-être que je serai bien.

*La course se termine*

Bonnington : Bien joué, Lewis ! C'était un pilotage foudroyant mon pote. Excellent rythme de course.

Hamilton : Week-end phénoménal les gars. Je suis tellement fier de chacun. Un grand merci pour tout le travail réalisé sans cesse. Continuons comme ça.

*Plus tard dans le tour d'honneur*

Hamilton : Ça valait le coup de tenter, le dernier tour.

Bonnington : Bien reçu Lewis. C'était très serré, à vrai dire.

Hamilton : J'étais à combien ?

Bonnington : Deux centièmes.

Hamilton : On ne peut jamais avoir un esprit défaitiste, il faut toujours tout essayer les gars. J'aurais pu aller plus vite si l'on avait planifié ça correctement.

Bonnington : Bien reçu, c'est une leçon pour nous.

Lire aussi :

Vettel a reconnu qu'il espérait aller plus vite, mais assure qu'il n'est pas découragé après avoir vu Hamilton s'approcher si près du meilleur tour avec des pneus usés. "Pas assez rapide !" a reconnu l'Allemand. "J'étais moi-même surpris. Nous avons essayé d'aller aussi vite que possible. Avant cela, ça semblait bien parti car le meilleur tour n'était qu'un 1'33"5, mais Lewis a fait un beau tour à la fin. Je peux juste imaginer qu'il était sur un rythme de croisière jusque-là. La dégradation était assez faible, surtout avec les pneus durs, donc il a été capable de faire un tour solide en fin de course."

"Mais oui, c'était serré. Nous avons eu un petit problème avec la batterie, donc ce n'était peut-être pas 100% idéal. J'ai jeté un œil rapide à la comparaison du meilleur tour, et c'était serré pendant tout le tour. Donc décourageant, non. Ni plus ni moins que le manque de vitesse que nous avons vu depuis maintenant plusieurs courses."

Article suivant
Sondage: qui fait la différence? Lewis Hamilton ou Mercedes?

Article précédent

Sondage: qui fait la différence? Lewis Hamilton ou Mercedes?

Article suivant

Stats - Et de 50 doublés pour Mercedes !

Stats - Et de 50 doublés pour Mercedes !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de France
Lieu Circuit Paul Ricard
Pilotes Lewis Hamilton Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Adam Cooper