Hamilton est "impatient d'utiliser" le mode qualifs

partages
commentaires
Hamilton est
Par : Fabien Gaillard
15 mars 2018 à 07:59

Au sortir des essais hivernaux et à quelques jours du début de saison 2018 de F1, Lewis Hamilton se dit impatient de pouvoir tester le mode qualifications. Le Britannique est également revenu sur la gestion des unités de puissance.

Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09

Mercedes est souvent montré en exemple pour sa capacité à produire, sur l'exercice chronométré, des tours extrêmement rapides dus notamment à l'utilisation d'un "bouton magique", qui est en réalité un mode de fonctionnement du moteur qui offre plus de puissance.

Lewis Hamilton, détenteur du record du plus grand nombre de pole positions en F1, est évidemment un adepte de cet outil technique. Mais l'a-t-il seulement utilisé lors des essais hivernaux ? "Non", a-t-il simplement répondu, avant de mettre en avant le travail du département moteur de Mercedes et de son responsable, Andy Cowell.

"Andy a été un super équipier. […] En connaissant cela de l’intérieur et si on va à l’usine pour voir ce qu’Andy et son équipe font chez Petronas pour améliorer la fiabilité, c’est tellement crucial de finir chaque course et chaque tour d’un week-end et cela met de la pression sur ces gars."

"Notre mode qualifs est le mode le plus fun – ce devrait être le mode fête –, c’est celui qui est le plus puissant et qui a le plus de jus, et celui où nous atteignons les plus hautes vitesses, mais je pense qu’Andy et l’équipe l’ont assurément testé sur le banc d’essai et je suis impatient de l’utiliser en quelques occasions cette saison."

Les trois moteurs

Pour 2018, la réglementation prévoit l'utilisation de trois moteurs (et parfois de deux éléments) pour les 21 Grands Prix de la saison à venir. Économiser est donc, plus encore, une priorité et va forcément influencer la façon de piloter.

"Oui. Pendant le week-end, nous avons ces trois moteurs, donc il faut les traiter aussi gentiment que possible, évidemment on veut leur dégourdir les jambes. Mais par exemple, l’équipe va fixer, pour les Essais Libres 1, 25 tours pour tirer le maximum d’informations, de données, un peu de test aéro et pour avoir un ressenti avec la voiture. Si je peux faire ça en 23 ou 22 tours, j’économise du roulage avec le moteur. Il y a des protocoles en termes de tours/minute, de passages de vitesses rapides, d’accélération limitée, d’accélération à fond, des outils que je dois utiliser quand je suis en piste pour essayer d’augmenter la durée de vie du moteur."

"Heureusement, les gens ici font un travail exceptionnel, nous avons tellement poussé l’enveloppe loin lors des quatre dernières années et c’est pourquoi nous sommes les leaders. J’y vais chaque semaine, ce n’est pas une coïncidence quand on voit ce qui se passe ici et à Brixworth. Ce n’est pas une coïncidence que nous soyons Champions du monde et que nous soyons numéro 1, mais la chose énorme est, comme Toto l’a dit, que nous voulons toujours aller de l’avant."

"Si je vois quelque chose pour lequel mes équipiers veulent faire des compromis et ne pas bouger, alors je saurais que je ne suis pas au bon endroit. Mais ce n’est pas le cas. C’est pourquoi j’ai dit que j’avais une confiance absolue dans ces gars. Nous voulons tous remporter le Championnat du monde cette année,. C’est comme un nouveau départ pour nous cette année. Ce n’est pas que nous sommes quadruple Champions. Nous voulons gagner ce Championnat du monde cette année, c’est un de plus à remporter."

Avec Roberto Chinchero et Jonathan Noble 

Prochain article Formule 1
Grâce au GPDA, Grosjean veut rendre à la F1 ce qu'elle lui a donné

Previous article

Grâce au GPDA, Grosjean veut rendre à la F1 ce qu'elle lui a donné

Next article

Kubica apprécie son poste de réserviste

Kubica apprécie son poste de réserviste

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton Shop Now
Équipes Mercedes
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Actualités