Hamilton - La troisième voiture, "bien pour un jeune pilote"

La majorité des pilotes voit peu d'inconvénients à l'introduction d'une troisième voiture dans les équipes si cela devait s'avérer nécessaire

La majorité des pilotes voit peu d'inconvénients à l'introduction d'une troisième voiture dans les équipes si cela devait s'avérer nécessaire.

Ce weekend, seules 18 voitures participeront à la course d'Austin en raison des difficultés financières de Marussia et Caterham. Le débat concernant la troisième voiture a été relancé et les pilotes se sont exprimés sur cette question lors de la conférence de presse du jeudi. Romain Grosjean estime que l'arrivée d'une troisième voiture serait une opportunité pour les pilotes moins compétitifs.

"Une troisième voiture aiderait certains d'entre nous à avoir une bonne réputation", déclare le pilote franco-suisse. "Si vous êtes dans une bonne équipe et que vous vous battez avec les mêmes voitures -ce que nous appelons les "Superstars"-, alors cela vous donne l'occasion de montrer combien vous êtes fort et d'être ensuite appelé par une de ces "Superstars"".

Daniel Ricciardo ne voit aucun inconvénient à l'arrivée d'une troisième voiture chez Red Bull. "De notre position, si l'on nous demande d'avoir une troisième voiture, je pense que nous allons certainement examiner la question et essayer d'y arriver", déclare l'Australien. "De mon côté, je ne vois pas d'aspects négatifs à avoir un autre équiper. Je me souviens en 2008, je pense que j'avais six coéquipiers à un moment donné, en Formule Renault! C'était comme être dans une salle de classe à l'école. Je ne verrais pas d'inconvénient du point de vue du pilote".

Pour Lewis Hamilton, l'utilisation d'une troisième voiture devrait être accordée à un pilote moins expérimenté. "Si c’est une place pour un pilote plus jeune, cela pourrait être assez bien", déclare le Britannique. "Particulièrement pour les faire monter, et leur donner la meilleure expérience, notamment en les mettant aux côtés des meilleurs pilotes qui ont l’expérience. Peut-être qu'il en viendrait beaucoup plus que jamais dans le passé". Le leader du championnat a cependant ajouté qu'il faudrait "s'assurer sur les efforts ne soient pas dilués" sur les deux premières autos.

--
LIRE AUSSI -

Jenson Button contre les équipes à trois autos

--

Si l'idée est dans les têtes, le sort des deux équipes et des employés préoccupe aussi les pilotes. "Quand je pense aux deux équipes qui ont abandonné, ma plus grande préoccupation est vraiment pour tous les employés de ces équipes qui doivent subvenir à leurs familles et qui n'ont, peut-être, plus de travail maintenant", ajoute Hamilton. "Mais peut-être qu'ils ont encore une place dans d'autres équipes".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Lewis Hamilton , Romain Grosjean , Daniel Ricciardo
Type d'article Actualités