Hamilton : Le respect pour McLaren et l'envie de marquer l'histoire

A l’issue du Grand Prix de Monaco,Lewis Hamilton était agacé par la stratégie dictée par son équipe en course

A l’issue du Grand Prix de Monaco,

Lewis Hamilton était agacé par la stratégie dictée par son équipe en course

. Sous régime de voiture de sécurité, Mercedes avait pris l’option de faire rentrer ses deux monoplaces simultanément, donnant ainsi la priorité au leader Nico Rosberg. Auparavant, Hamilton avait demandé à s'arrêter un tour plus tôt, sentant qu’une opportunité se faisait jour. Réponse négative de l’écurie de Brackley.

En évoquant l’incident, Hamilton a lâché une petite phrase qui n’aura sans doute pas été du goût de tout le monde chez Mercedes : « Si j’avais été chez McLaren, on m’aurait donné cette opportunité de rentrer un tour avant et de remporter cette course. » La frustration du pilote britannique aura été importante au terme de ce week-end monégasque durant lequel les relations avec son coéquipier Nico Rosberg se sont en permanence détériorées.

Cette pique lancée par Hamilton fait aussi partie de la guerre psychologique qui fait rage entre les deux hommes, qui savent que le titre ne devrait pas échapper à l’un ou l’autre cette saison à la régulière. Néanmoins, sans y accorder une importance plus grande que celle d’une réaction à chaud, on peut également avoir conscience du respect que conserve Hamilton pour son ancienne équipe, comme il le rappelait déjà l’an dernier, plusieurs mois après l’avoir quittée.

« Je ne sais pas ce que les autres disent, mais je ne pourrais jamais rien dire de mal au sujet de McLaren. Avant tout, ils m’ont mené jusqu’en Formule 1. Sans eux je ne serais pas là », expliquait-il alors. « Lorsque j’étais avec eux, nous gagnions au moins un Grand Prix chaque année. C’est une excellente équipe, l’une des plus grandes de l’histoire. »

Gagner un Grand Prix par an au moins, c’est un rythme que Hamilton a réussi à maintenir en rejoignant Mercedes. Un choix qu’il justifie notamment par son envie de marquer l’histoire. « Chez McLaren, vous être une part de leur histoire, mais seulement une petite pièce. Chez Mercedes je peux jouer un rôle majeur dans leur histoire. C’est pourquoi j’ai choisi cette option. »

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Nico Rosberg
Équipes McLaren , Mercedes
Type d'article Actualités