Hamilton : La Mercedes "ne faisait pas corps avec moi aujourd'hui"

Lewis Hamilton est insatisfait à l'issue des premiers essais libres du Grand Prix de Belgique, alors que l'incertitude règne sur la météo.

Hamilton : La Mercedes "ne faisait pas corps avec moi aujourd'hui"

Lewis Hamilton était clairement désabusé à l'issue des premiers essais du Grand Prix de Belgique. Doté d'un aileron imposant afin de tester un package à fort appui en Essais Libres 1, le pilote Mercedes avait été gêné par la Williams de Nicholas Latifi dans un tour rapide et n'avait finalement pas fait mieux que 18e, à trois secondes de son coéquipier Valtteri Bottas.

Lire aussi :

Et s'il s'est hissé au troisième rang l'après-midi à moins d'un dixième de la référence établie par Max Verstappen à Spa-Francorchamps, Hamilton n'est pas content pour autant : "La voiture ne faisait pas vraiment corps avec moi aujourd'hui. J'ai du travail à faire ce soir afin d'essayer de comprendre pourquoi."

Le son de cloche est très différent de l'autre côté du garage, où Bottas a manifestement connu une journée productive et satisfaisante : "Ça n'avait pas l'air trop mal aujourd'hui, le rythme sur les runs courts et les longs relais était relativement bon. C'est toujours délicat de comparer en détail à partir des essais libres, mais au moins, on sait que la sensation est bonne. C'est un point positif. Nous avions vraiment l'air assez rapides en ligne droite, peut-être moins dans le deuxième secteur avec les virages, mais pour moi, en course, c'est important d'être rapide dans les secteurs 1 et 3."

Dans cette optique, choisir les bons réglages sera crucial, alors que la pluie est annoncée pour tout le reste du week-end. "S'il pleut, on voudra certainement plus d'appui. Il faut voir comment ça se présente séance par séance, et que choisir pour les qualifications ? Ce sera une décision clé", souligne Bottas.

En revanche, Hamilton n'est pas convaincu que les prévisions météorologiques actuelles vont se confirmer. "Tout le monde ne cesse de nous dire des choses différentes", lâche le septuple Champion du monde. "Je pense que s'il est garanti qu'il va pleuvoir, alors on veut plus d'appui. Mais s'il ne pleut pas, si le ou la météorologue a tort, alors on est impuissant en ligne droite. Il nous faut faire très, très attention, être très prudents dans les changements de réglages que nous ferons demain."

C'est en tout cas Verstappen qui a signé le meilleur temps du jour, de justesse certes, et avec les pneus tendres face aux mediums des Mercedes. "Comme on l'a vu, ça va être serré avec Red Bull. Il faut juste trouver de petits gains ce soir", conclut Bottas.

partages
commentaires
Malgré le crash, Verstappen satisfait de sa première journée
Article précédent

Malgré le crash, Verstappen satisfait de sa première journée

Article suivant

Hamilton déplore une "énorme bosse" qui "gâche" le Raidillon

Hamilton déplore une "énorme bosse" qui "gâche" le Raidillon
Charger les commentaires